Qui sont les ministres du mariage ?

mercredi 4 mars 2015, par theopedie

Deux opinions sont possibles.

  • Les conjoints sont les ministres du mariage.
  • Le prêtre est le ministre du mariage.
    L’Église catholique préfère la première opinion et l’Église orthodoxe la deuxième. Notons que le théologien catholique Melchior Cano est venu lui aussi à embrasser la deuxième position en faisant de la bénédiction nuptiale, laquelle est dite par le prêtre, la forme du mariage. Toutefois, il semble que l’union réelle et sans distinction du contrat de mariage avec le sacrement du mariage amène à privilégier la première opinion. On parle encore de « quasi-ministres » avec cette distinction suivante :

En tant que, par l’expression de leur consentement, les conjoints contractent le lien sacramentel du mariage, ils appellent sur eux-mêmes les grâces d’état attachés à leur vocation nouvelle. Mais on ne peut dire que les contractants se confèrent l’un à l’autre la grâce : il faut dire qu’en constituant le lien sacramentel, ils gagnent la grâce attachée à ce lien. Ils ne sont pas des ministres proprement dits : ils « font » le sacrement, ils sont les « médiateurs » de la grâce sacramentelle (Nicolas Gihr, Traité des sacrements, Le mariage).

Répondre à cet article