Qui peut être baptisé ?

jeudi 2 octobre 2014, par theopedie

En bref : Tout le monde peut être baptisé car tout le monde doit être baptisé. Mais la demande de baptême ne saurait être acceptée par l’Église que si certaines conditions sont réunies. On distinguera le cas des enfants et celui des adultes.

JPEG - 92.9 ko
Le rite du bapteme
Mosaïque romaine

Un adulte

  • peut être baptisé validement (le baptême imprime le caractère baptismal) s’il en manifeste le déisr librement et en connaissance de cause. On parle de « l’intention requise ». La foi n’est pas nécessaire.
  • peut être baptisé fructueusement et licitement s’il possède les connaissances fondamentales de la foi, s’il a la foi et s’il se repend de ses péchés. Si ces conditions ne sont pas remplies, le baptême est valide sans être fructueux (le caractère baptismal est conféré sans la grâce baptismale qui normalement l’accompagne). Si ces conditions étaient un jour remplies, la grâce baptismale pourra « revivre » et enfin s’épancher dans l’âme du baptisé.

Un jeune enfant (7-12 ans) peut être baptisé après un certain temps de catéchèse. On notera qu’il est possible de baptiser un enfant, même contre la volonté de ses parents, s’il demande le baptême librement, s’il est suffisamment instruit des vérités de la foi, et s’il possède un usage suffisant de sa raison. Mais s’il devait résulter un grave inconvénient pour cet enfant ou pour sa famille, on pourra différer ce baptême.

JPEG - 22.8 ko
Baptême par effusion

Un bébé peut être baptisé si ses parents le demandent, et quelque soit par ailleurs leur situation ecclésiale (schismatiques, en état de péché notoire, etc). Il existe toutefois un caveat :

[Il faut] qu’il y ait un espoir fondé que l’enfant soit éduqué dans la religion catholique ; si cet espoir fait totalement défaut, le baptême sera différé, selon les dispositions du droit particulier, et les parents informés du motif (canon 869.1)

Répondre à cet article