Qui est Marie ?

mardi 21 mai 2013, par theopedie

La famille de Jésus est connue à travers quelques passages du Nouveau Testament. D’après ces passages, Jésus aurait eu pour père adoptif Jospeh, pour mère Marie (ou Myriam en hébreu), et plusieurs frères (Jacques, Joseph, Simon Jude) et des sœurs (dont le nom n’est pas connu).

JPEG - 102.7 ko
L’annonciation
Fra Angelico

Marie était une femme vierge, probablement encore une très jeune femme, quand, selon la Bible, un ange lui apparut et lui annonça qu’elle donnerait naissance au Saint (Christ). Elle devint alors enceinte de la vie éternelle (l’Esprit Saint) et mit au monde Jésus, le fils de Dieu. Pour cette raison, Marie est encore appelée par les chrétiens « Mère de Dieu », car, bien que Dieu soit éternel et n’ait pas de commencement, Marie a donné naissance au corps que Dieu a pris pour parler aux hommes. La Bible parle souvent de Marie à l’occasion de la jeunesse de Jésus : sa réaction devant l’ange (l’annonciation), son chant de remerciement (le magnificat), sa visite Elisabeth, la mère de Jean le baptiste (la visitation), son accouchement dans une ferme, la manière dont elle éleva Jésus.

Le sixième mois, Dieu envoya l’ange Gabriel dans une ville de Galilée, Nazareth,chez une jeune fille fiancée à un homme appelé Joseph. Celui-ci était un descendant du roi David ; le nom de la jeune fille était Marie.

Le mariage de Marie et l’annonciation
Extrait du film « Jesus de Nazareth » de Zeffirelli
MLTm6wP1Jko

L’ange entra chez elle et lui dit : « Réjouis-toi ! Le Seigneur t’a accordé une grande faveur, il est avec toi. »Marie fut très troublée par ces mots ; elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « N’aie pas peur, Marie, car tu as la faveur de Dieu. Bientôt tu seras enceinte, puis tu mettras au monde un fils que tu nommeras Jésus. Il sera grand et on l’appellera le Fils du Dieu très-haut. Le Seigneur Dieu fera de lui un roi, comme le fut David son ancêtre,et il régnera pour toujours sur le peuple d’Israël, son règne n’aura point de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela sera-t-il possible, puisque je suis vierge ? »L’ange lui répondit : « Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Dieu très-haut te couvrira comme d’une ombre. C’est pourquoi on appellera saint et Fils de Dieu l’enfant qui doit naître. Élisabeth ta parente attend elle-même un fils, malgré son âge ; elle qu’on disait stérile en est maintenant à son sixième mois. Car rien n’est impossible à Dieu. »Alors Marie dit : « Je suis la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi comme tu l’as dit. » Et l’ange la quitta.

Lc 1, 26-38 (Bible en Français Courant=BFC])

La Bible parle encore de Marie lors de nombreux épisodes de la vie adulte de Jésus : son intervention lors du premier miracle de Jésus dans l’évangile selon saint Jean (noces de Cana, Jn 2:1), sa présence avec les frères et sœurs de Jésus venus lui rendre visite (Mc 3:31), la manière dont elle accompagna Jésus jusqu’à sa croix (Jn 20:25), comment elle reçut le don du Saint Esprit lors de la pentecôte (Ac 1:14).

« Marie, notre mère » reportage KTOTV

En dehors de la Bible, d’autres écrits apocryphes parlent de Marie (en premier lieu, le Protoévangile de Jacques.) C’est de ces écrits que viennent la plupart des éléments des traditions sur Marie. On y trouve notamment des détails sur son enfance et sa naissance, mais aussi l’affirmation de sa perpétuelle virginité, et le récit de sa mort (Dormition), puis de son départ pour le paradis (Assomption). Beaucoup de ces éléments sont repris dans la piété populaire des chrétiens catholiques et orthodoxes.

Portfolio

La descente de la croix

2 Messages

  • Qui est Marie ? Le 15 août 2015 à 09:40, par austry

    Je suis atterré de lire votre commentaire concernant les sois disants frères et soeurs du Christ.
    Votre site est il catholique ?

    Dans l’affirmative je vous renvoie au CEC :

    art 499 L’approfondissement de sa foi en la maternité virginale a conduit l’Église à confesser la virginité réelle et perpétuelle de Marie (cf. DS 427) même dans l’enfantement du Fils de Dieu fait homme (cf. DS 291 ; 294 ; 442 ; 503 ; 571 ; 1880). En effet la naissance du Christ « n’a pas diminué, mais consacré l’intégrité virginale » de sa mère (LG 57). La liturgie de l’Église célèbre Marie comme la Aeiparthenos, « toujours vierge » (cf. LG 52).

    art .501 Jésus est le Fils unique de Marie.

    Merci de modifier en consequence votre commentaire pour le rendre conforme aux dogmes de l’Eglise.

    Répondre à ce message

    • Qui est Marie ? Le 16 août 2015 à 08:38, par theopedie

      Avant de crier au scandale, je vous invite à relire la Bible qui parle de frères et de soeurs, puis à faire une recherche sur theopedie pour voir comment la tradition comprend ce terme : demi-frères, cousins, etc (par exemple ici). S’il s’agit maintenant d’une maladresse d’écriture, je vous invite à modérer vos critiques pour qu’elles restent dans le domaine de la charité.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article