Qui est Jésus pour les chrétiens ?

mercredi 2 octobre 2013, par theopedie

Jésus était un prédicateur itinérant qui a vécu environ quarante ans (de -6 à 33). Son existence ainsi que sa mort est historiquement prouvée et ses disciples ont raconté sa vie dans les évangiles, des textes qui font maintenant partie de la Bible des chrétiens. Pour eux, Jésus était à la fois un prophète et plus qu’un prophète : il était le Christ, un prophète qui prêchait un idéal de vie impossible à atteindre et qui pourtant le vivait.

 Le Christ

Jésus, le Messie promis
Documentaire KTOTV
KTOTV

Christ est un terme grec (Messie en hébreu) qui signifie littéralement : celui qui a reçu sur sa tête l’huile avec laquelle les envoyés de Dieu sont consacrés. Littéralement, Christ signifie « oint ». Mais on pourrait le traduire par « le Consacré », ou mieux : « le Saint ». Le Saint, c’est celui qui a été choisi par Dieu et qui vit de la Vie même de Dieu (son « Esprit Saint »). Les amis de Jésus parlaient tellement de lui comme étant le Christ qu’on les a très vite appelés « les gens du Christ » ou « Chrétiens » (« les Sanctifiés »).

 Le fils Dieu

La naissance de Jésus est enveloppée de mystère : il n’avait pas de père humain mais seulement un père adoptif et sa mère Marie était une vierge. Le Créateur voulait s’exprimer à nouveau aux hommes : un ange était apparu à Marie et Marie avait dit oui... Jésus est né de la foi de sa mère et la puissance de Dieu. Jésus parlait de Dieu d’une manière unique : comme quelqu’un d’intime qu’il connaissait de l’intérieur. Dans sa prière, il parlait à Dieu comme s’il le voyait, comme s’il l’entendait. Il l’appelait Père et même « Abba » (Papa). Dans l’Évangile, Dieu proclame « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, il a tout mon amour, écoutez-le » (Mt 2,17 et Mt17,5).

La vie au temps de Jésus
Un personnage historique
Documentaire KTOTV
KTOTV

Ce n’était pas seulement une expérience secrète entre Dieu et Jésus : les évangiles rapportent l’enseignement de Jésus, qui dépasse en perfection ce que l’on est en droit d’attendre d’un homme. Ils rapportent aussi les gestes et les miracles que Jésus fit, comme si une puissance de vie venant de plus loin que l’homme agissait à travers lui.

 Le message de Jésus

Il a dit de lui-même : « Je suis venu pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance » (Jn 10,10). Jésus était préoccupé par le bonheur des hommes, qu’il voyait malheureux. Ce malheur, pour Jésus, venait du mal que les hommes commettaient. Il ajoutait alors : « Je ne suis pas venu pour les justes, mais pour les malfaiteurs (pécheurs) ». Il proposait à tous de se laisser réconcilier avec Dieu et d’entrer dans une nouvelle relation avec lui, faite de miséricorde et de grâce.

Sa proximité avec les malfaiteurs choquaient les chefs juifs, qui enseignait une doctrine très scricte sur la pureté et sur l’impureté. Ceci, et la liberté qu’il avait vis-à-vis de certaines coutumes, valurent à Jésus une farouche inimité de la part des responsables juifs.

 Mort et ressuscité

Pâques : Jésus est vivant et ressuscité
Documentaire Ktotv
KTOTV

Jésus a terminé sa vie, trahit par les siens et cloué sur une croix, un instrument de torture romain. Devant sa mère et quelques amis, devant ses ennemis, il était mort un vendredi en disant « Mon Dieu, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Il fut enterré et son tombeau fut surveillé. Or, le dimanche, sa tombe fut trouvée vide. Le même jour, il apparut à ses disciples : ceux-ci touchèrent son corps, virent ses blessures et mangèrent avec lui. C’était bien lui ! Il leur dit :

Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur cette terre... et voici : je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde (Mt 28,18-20).

Jésus avait vaincu le mal en mourant sur la croix, car il avait pardonné du fond du cœur à ses ennemis. Parce qu’il avait vaincu le mal, Dieu lui a donné de vaincre la mort : c’est la grande nouvelle que les Chrétiens se transmettent les uns aux autres depuis 20 siècles.

Répondre à cet article