Qui a découvert le bien et le mal ?

mardi 14 janvier 2014, par Paul Adrien d’Hardemare

JPEG - 33.4 ko
L’Arbre de la connaissance
du bien et du mal

Le premier homme a avoir découvert le bien et le mal, le premier a avoir découvert cette « voix » de la conscience à l’intérieur de son esprit est un inconnu dont le nom demeure à jamais perdu (Si tant est qu’il est eu un nom : la subjectivité humaine n’existait probablement pas avant lui...). La postériorité lui a pourtant donné un surnom : « Adam ».

Dans le récit biblique où son histoire est racontée sous forme poétique, « Adam » est décrit comme un animal vivant auprès d’un arbre particulier : l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Évidemment, un tel arbre n’a jamais existé : cet arbre constitue une métaphore poétique pour décrire la connaissance intuitive du bien et du mal, la conscience, que ce génie avait découvert.

Répondre à cet article