Quels sont les empêchements pour être ordonné évêque, prêtre ou diacre ?

mercredi 14 mai 2014, par theopedie

Il appartient au siège apostolique (à Rome) de lever les irrégularités et empêchements simples. L’ignorance n’empêche pas d’encourir les empêchements et ceux qui ont connaissance d’un risque d’empêchements pour quelqu’un doivent les exposer à l’Ordinaire (généralement l’évêque).

 Empêchements d’ordre sexuel

  • Tendances homosexuelles « profondément enracinées » [1]
  • Absolution d’un complice dans un péché d’ordre sexuel [2].
  • Sollicitation à un péché d’ordre sexuel au cours d’une confession [3].
  • Pédophilie, incitation à la pédophilie, rétention d’images pédophiles (sans prescription) [4].

 Impossibilités a priori

Empêchements définitifs a priori (irrégularités)

GIF - 43.4 ko
Oui, il y a des hommes qu’il faut empêcher d’être prêtres
et des péchés qui sont mortels.

Can. 1041 - Sont irréguliers pour la réception des ordres :

  1. celui qui est atteint d’une forme de folie ou d’autre maladie psychique en raison de laquelle, après consultation d’experts, il est jugé incapable d’accomplir correctement le ministère ;
  2. celui qui a commis le délit d’apostasie, d’hérésie ou de schisme ;
  3. celui qui a attenté un mariage, même purement civil, alors qu’il est lui-même empêché de contracter mariage à cause du lien matrimonial, ou d’un ordre sacré, ou du voeu perpétuel de chasteté, ou parce qu’il s’est marié avec une femme déjà validement mariée ou liée par ce même voeu ;
  4. celui qui a commis un homicide volontaire ou procuré un avortement suivi d’effet, et tous ceux qui y ont coopéré positivement ;
  5. celui qui, d’une manière grave et coupable, s’est mutilé ou a mutilé quelqu’un d’autre, ou celui qui a tenté de se suicider ;
  6. celui qui a posé un acte du sacrement de l’Ordre réservé à ceux qui sont constitués dans l’ordre de l’épiscopat ou de presbytérat, alors qu’il n’a pas cet ordre ou qu’il lui est défendu de l’exercer par une peine canonique déclarée ou infligée [5].

Empêchements simples a priori (temporaires)

Can. 1042 - Sont simplement empêchés de recevoir les ordres :

  1. l’homme marié, à moins qu’il ne se destine légitimement au diaconat permanent ;
  2. celui qui occupe une fonction ou un rôle d’administration interdit aux clercs selon les cann. 285 et 286, et dont il doit rendre compte, jusqu’à ce que, après avoir quitté sa fonction et son administration et qu’il ait rendu ses comptes, il soit devenu libre ;
  3. le néophyte, à moins qu’au jugement de l’Ordinaire, il ne soit suffisamment éprouvé.

 Impossibilités a posteriori

Empêchements définitifs a posteriori (irrégularités)

Can. 1044 - § 1. Sont irréguliers pour l’exercice des ordres reçus :

  1. celui qui a reçu illégitement les ordres alors qu’il était sous le coup d’une irrégularité pour leur réception ;
  2. celui qui a commis le délit dont il s’agit au can. 1041, n. 2, si le délit est public ;
  3. celui qui a commis le délit dont il s’agit au can. 1041, nn. 3, 4, 5,6.

Rajoutons aussi la rupture du secret de la confession [6].

Empêchements temporaires a posteriori

Can. 1044 - § 2. Sont empêchés d’exercer les ordres :

  1. celui qui a reçu illégitimement les ordres alors qu’il était sous le coup d’un empêchement pour les recevoir ;
  2. celui qui est atteint de folie ou d’une autre maladie psychique dont il s’agit au can. 1041, n. 1, jusqu’à ce que l’Ordinaire, après consultation d’expert, lui permette l’exercice de son ordre.

Notes

[1Voir ici. Mais que signifie « tendances profondément enracinées » ? On parle probablement ici non pas de sensibilité homophile, laquelle est infra morale, mais de vice homosexuel, c’est-à-dire d’une disposition sexuelle viciée par une pratique peccamineuse récurrente. Notons qu’il est possible de lutter contre ses vices moyennant la grâce de Dieu et qu’un confesseur a le devoir de les absoudre sous réserve de repentance.

[2Cf. Normae de gravioribus delictis

[3Cf. Normae de gravioribus delictis

[4Cf. Normae de gravioribus delictis

[5ndlr : en autres, simulations de messes ou de confessions ; ordinations de femmes ; concélébration de messes dites œcuméniques

[6Cf. Normae de gravioribus delictis

3 Messages

Répondre à cet article