Quelles sont les grandes fêtes chrétiennes ?

jeudi 1er août 2013, par theopedie

Les grandes fêtes chrétiennes sont organisées selon une certaine logique : il s’agit au cours d’un an de faire revivre aux chrétiens les étapes principales de la vie de Jésus. On y adjoint aussi d’autres fêtes qui célèbrent les autres saints chrétiens, notamment Marie, la mère de Jésus. Ces grandes fêtes sont ainsi organisées sur un cycle qui dure un an. On appelle cela l’année liturgique. Deux grands pôles la structurent : la naissance et la mort de Jésus.

PNG - 111.5 ko
Le cycle de l’année liturgique

La naissance de Jésus

  • La naissance de Jésus est célébrée le jour de Noël, au cours de la traditionnelle messe de minuit, pendant la nuit du 24 au 25 décembre.
  • Pour se préparer à célébrer dignement la naissance de Jésus, les chrétiens se donnent un temps de préparation spirituelle : c’est l’Avent. Il dure quatre semaines, avant Noël.
  • D’autres fêtes, moins importantes sont aussi liées à cet événement :
    la visite des rois-mages (l’Épiphanie), le 6 février et la présentation de Jésus au temple (la Chandeleur), le 2 février. Le baptême du Christ y est parfois associé (dimanche après l’Épiphanie).

Entre la naissance et le mort

JPEG - 74 ko
Bénédiction de la mer
Fête de l’Assomption à Nice

Entre la naissance et de la mort de Jésus, il y a encore les autres événements de la vie de Jésus (le baptême, la transfiguration, etc). On appelle cela les fêtes du temps ordinaire. Ordinaire ne veut pas dire « banal », mais veut dire qui concernait la vie « quotidienne » de Jésus, laquelle n’était pas si banale que cela.

Pour les chrétiens, Jésus est le saint par excellence, l’aîné d’une multitude de frères. Mais son excellence ne doit pas faire oublier les autres grands témoins à qui nous devons tant. Pendant le temps ordinaire, on se souvient ainsi de ces autres saints chrétiens : Marie la mère de Jésus, Jean le baptise, saint Paul, les disciples, etc. Parmi les fêtes importantes, citons :

  • l’Assomption : le corps de Marie est enlevé au ciel (le 15 août).
  • la Toussaint : on fête ensemble tous les saints (1 novembre).

Mort et résurrection de Jésus

La mort de Jésus et sa résurrection sont célébrées le jour de Pâques. La date de Pâque varie chaque année : elle dépend de la lune. (Formellement, Pâques est célébrée, après le 21 mars, le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune.) De cette date dépendent les autres fêtes liés à cet événement.

Le Carême : : Pour s’unir à la mort et à la résurrection de Jésus, les chrétiens se donnent 40 jours de combat spirituel avant Pâques : c’est le Carême. Le Carême commence par une cérémonie d’ouverture : le Mercredi des cendres. Il s’achève avec la célébration de la Pâque.

JPEG - 42.5 ko
Procession pour la semaine sainte
Confrérie de pénitent (Espagne)

La Semaine Sainte : la célébration de la mort et de la résurrection de Jésus dure une semaine entière : on appelle cela la Semaine Sainte.

  • La Semaine Sainte commence par le Dimanche des Rameaux (le dimanche avant Pâques). Les chrétiens célèbrent l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, avant qu’il ne soit trahi et arrêté.
  • Le « Jeudi Saint », les chrétiens se souviennent du dernier repas de Jésus (la cène) et son arrestation.
  • Le « Vendredi Saint », les chrétiens se souviennent de la manière dont Jésus a été torturé à mort. On fait des chemins de croix et des adorations de la croix.
  • Le « Samedi Saint », il n’y a pas de cérémonie : on se souvient de Jésus qui descend dans le séjour des morts.
  • Le Dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection de Jésus au cours d’une vigile nocturne (la nuit du samedi au dimanche) puis au cours de la messe du dimanche.
Le calendrier liturgique : c’est quoi ?
Père Olivier de Scitivaux
catholique45

Temps pascal : Après la résurrection de Jésus, d’autres événements qui lui sont liés sont encore célébrés. Après être apparu à ses disciples, Jésus monte au ciel. C’est l’Ascension. On la fête quarante jours après Pâques. Du ciel, Jésus donne l’Esprit Saint (l’Âme du Créateur) à ses disciples : c’est la Pentecôte. On la fête cinquante jours après Pâques.

Répondre à cet article