Quelles sont les différentes preuves de l’existence de Dieu ?

dimanche 1er septembre 2013, par theopedie

Au cours de l’histoire de la philosophie et de la théologie de nombreux arguments en faveur de l’existence de Dieu ont été émis. Parce que ces arguments ne sont pas tous d’égale valeur, il convient de bien les distinguer.

GIF - 27 ko
Un témoignage n’est pas une preuve !

La première et la plus célèbre recension de ces preuves est le fait de Thomas d’Aquin (1225-1274) et de ses fameuses cinq voies. Dans ce texte, ce moine philosophe du moyen-âge présente de manière synthétique et articulée les différents arguments en faveur de l’existence de Dieu qui lui semblaient être valides. Cette recension doit aujourd’hui être actualisée et tenir compte de l’évolution de la philosophie contemporaine. Nous proposons le tableau suivant :

Les preuves de l’existence de Dieu
Nom de l’argumentMécanisme de l’argumentConclusion de l’argumentAppréciation
Argument ontologique Analyse logique du concept de Dieu Dieu existe Le plus fascinant, quoique considéré comme invalide
Argument du Kalam Nécessité d’une cause efficiente première Un premier moteur existe Sa validité repose sur certains partis pris philosophiques
Argument cosmologique Analyse métaphysique de la contingence Une réalité éternelle existe Le plus simple et le plus robuste
Argument de degrés de la perfection Nécessité d’un idéal en acte Un absolu existe Le plus contemplatif, mais insuffisant à lui seul.
Argument de l’intelligent design Évaluation des constantes cosmologiques Une intention créatrice existe Le plus scientifique, mais insuffisant à lui seul.
Argument moral Part de l’objectivité de certaines valeurs Un ordre surnaturel existe le plus vital pour l’homme, mais le plus difficile à formaliser.

Il est possible d’articuler différents arguments pour former une preuve plus globale. On utilise souvent comme combinaison l’argument cosmologique et l’argument de l’intelligent design. Le premier permet assure la validité de l’argument, le second permet de le prolonger dans la direction du Dieu des prophètes.

Redisons-le : ce n’est pas parce qu’un argument (ou preuve) en faveur de l’existence de Dieu n’est pas valide que tous les arguments en faveur de son existence le sont. Beaucoup de personnes pensent ainsi qu’il n’est pas possible de démontrer l’existence de Dieu parce qu’elles ne connaissent que la preuve ontologique.

JPEG - 44.4 ko
...mais on l’attend encore !

Documents joints

Répondre à cet article