Quelles sont les différentes parties de la messe ?

mercredi 14 août 2013, par theopedie

Une messe comporte trois parties : un temps de rassemblement, un temps d’écoute de la Bible, un temps de communion. C’est cette dernière communion qui donne tout son sens à la messe. La messe dure environ une heure.

 Le rassemblement

Cette première partie dure environ 10 minutes. Elle a pour but de permettre aux différentes personnes d’entrer de manière collective dans la prière et de purifier leurs cœurs.

  1. Chant d’entrée et procession
  2. Signe de croix et accueil par le prêtre
  3. Demande de pardon et purification spirituelle, afin que la prière des chrétiens soit digne de leur Créateur.
  4. Chant de louange et adoration de la gloire du Créateur.
  5. Prière officielle d’ouverture.

 Lecture de la Bible

Cette deuxième partie dure environ 30 minutes (cela dépend de l’homélie). Chaque dimanche, différents passages de la Bible sont lus, selon une répartition décidé pour l’ensemble de l’Église catholique. Ces lectures sont disponibles ici. Ce temps de lecture a pour but de nourrir l’intelligence de la foi et de faire mémoire de la Parole de Dieu, annoncée par les prophètes et incarnée en Jésus-Christ.

JPEG - 45 ko
Missel du dimanche
Le déroulement exact de la messe est écrit dans le missel, ainsi que les lectures du dimanche.
  1. Première lecture (facultative mais, dans la pratique, toujours lue). Il s’agit d’un texte de l’Ancien Testament. On se souvient des générations qui ont annoncé la Parole de Dieu avant l’incarnation.
  2. Psaume (chant biblique).
  3. Deuxième lecture. Il s’agit le plus souvent d’un texte de saint Paul. On se rappelle la foi des premiers chrétiens, comment ils ont accueilli et compris la Parole de Dieu.
  4. Lecture de l’Évangile (un passage de la vie de Jésus). Les chrétiens se mettent debout : Jésus, mort et ressuscité, est pour eux cette Parole de Dieu qui est lue au cours de l’Évangile.
  5. Homélie (explication de la part du prêtre d’un point de foi ou et de morale en lien avec la Parole de Dieu).
  6. Proclamation de la foi de l’Église (l’assemblée rappelle son adhésion à la Parole de Dieu).
  7. Intentions de prière concernant le monde entier.

 Communion

Dans cette partie, on fait mémoire de la manière dont la Parole de Dieu, incarnée en Jésus, s’est sacrifiée sur la croix pour que l’homme puisse à nouveau être réuni à Dieu.

La messe
Courte explication
KTOTV

Plus précisément, au cours de la messe, les chrétiens font mémoire du dernier repas de Jésus. C’est en effet au cours de ce dernier repas que Jésus a expliqué à ses disciples comment il allait acheter de son sang la réconciliation entre Dieu et les hommes. Pour leur expliquer cela, au cours du repas qui précéda son arrestation, il prit du pain et du vin et leur donna à manger. Le pain symbolise son corps qui allait être rompu et le vin son sang qui allait être versé. Manger ce pain et ce vin signifie alors avoir part à ce que le Christ a acheté de son sang, à savoir la réconciliation entre Dieu et les hommes.

Ainsi, en faisant mémoire de ce repas, les chrétiens font mémoire de ce sacrifice et ils s’unissent à nouveau à Dieu. On appelle cela la communion. Les effets de cette union avec Dieu sont pour les Chrétiens une expérience personnelle qu’ils appellent la « grâce » ou « le don de l’Esprit Saint ».

  1. Offertoire (Préparation de l’autel).
  2. Grande prière d’adoration au cours de laquelle on consacre le pain et le vin en récitant les paroles de Jésus au cours du dernier repas.
  3. Notre Père récité : les chrétiens sont réunis en une famille dont Dieu est le Père et Jésus le frère aîné.
  4. Communion proprement dite : les chrétiens s’avancent en procession pour manger le pain, signe de la présence réelle de Jésus au milieu d’eux. Ils sont à nouveau unis à Dieu.
  5. Temps de méditation
  6. Renvoi et chant final.

2 Messages

Répondre à cet article