Quelle est la vocation du baptisé ?

vendredi 19 septembre 2014, par theopedie

En bref : En leur infusant la grâce par le baptême, le Christ donne aux chrétiens la fécondité des bonnes œuvres. La vocation baptismale est donc de permettre à la grâce de s’épanouir en de bonnes œuvres.

La vie nouvelle que confère le baptême et, avec lui, le don de la grâce, est encore ici-bas cachée en Dieu avec Jésus-Christ (Colossiens 3, 3). Elle doit encore encore se développer et s’épanouir (« mériter » en langage théologique) : elle est semblable à la graine de la parabole qui grandit de manière cachée en vie éternelle (Matthieu 13, 32).

JPEG - 121.8 ko
Baptême par immersion

Si, avec la grâce, les vertus et les dons sont donnés, c’est afin que l’union avec Dieu se poursuive et s’approfondisse de l’intérieur (l’âme) vers l’extérieur (les oeuvres) par une vie sainte et des actes méritoires, c’est-à-dire fécondés par la grâce. Aussi longtemps que l’homme persévère dans la grâce baptismale, il reçoit alors une plus riche abondance de grâces en acte qui lui permettent de vivre d’une manière digne sa nouvelle et sublime vocation (Ephésiens 4, 1) et de sanctifier dans son cœur le Christ notre Seigneur (1 Pierre 3, 15).

Répondre à cet article