Quelle est la formule de l’onction des malades ?

vendredi 27 mars 2015, par theopedie

L’apôtre saint Jacques a mentionné la prière que les presbytres doivent faire sur le malade au moment de la formule, mais sans la préciser (Jacques 5, 14-15). La formule a ainsi beaucoup varié au cours des âges. Voici celle actuellement utilisée dans la liturgie romaine :

  • "N., par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté, vous réconforte par la grâce de l’Esprit Sain
  • Amen, répond la personne.
  • Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève".
  • Amen".

JPEG - 266.8 ko
L’onction des malades

Cette formule a l’avantage d’être, comme aux origines de l’Église, une supplication. Même si la formule peut être validement dite à la forme indicative, le ton déprécatif indique le grand besoin que le malade a d’un réconfort spirituel. Ajoutons que le ton déprécatif reflète l’espérance que l’on a des effets spirituels : l’onction des malades est le seul sacrement que les mauvaises dispositions du sujet puissent frustrer de tout effet spirituel, il convient de formuler le sacrement comme une demande.

Répondre à cet article