Quelle est la distinction entre cosmologie scientifique et cosmologie religieuse ?

dimanche 2 décembre 2012, par theopedie

La question de la différence entre cosmologie philosophique et cosmologie scientifique doit être replacé dans un certain contexte culturel : pendant l’antiquité, ou au moyen-âge, philosophie, religion et sciences étaient trop étroitement imbriquées pour que leur articulation puisse être conçu comme un véritable problème. La Théogonie d’Hésiode était à la fois un ouvrage de philosophie, de science et de religion. Au moyen-âge, c’étaient par des théologiens (entre autres Abélard) que les traités modernes de logique étaient écrits. Cet idéal de savoir universel culmine dans la personne d’un Albert le Grand. Avec lui, la science devient théorisée comme un ordre : les différents savoirs deviennent hiérarchisée en autant d’échelons qui permettent de gravir les degrés de la sagesse au fur et ) mesure que les explications gagnent en universalité : sagesse physique (explication par les causes matérieles), sagesse humaine (droit et morale), sagesse métaphysique (explication de l’être) et sagesse mystique (motion de la grâce).

C’est avec Galilée que science et religion commencent peu à peu à se séparer. La science devient science de l’expérimentation, la religion devient science du révélé. Au terme de l’évolution des sciences et des religions, on aboutit à la distinction entre d’une part la philosophie naturelle (ou cosmologie philosophique) et d’autre part la science expérimentale du monde physique (ou cosmologie scientifique). Ces deux sciences considèrent chacune le monde physique (et donc elles ont le même objet d’étude) mais chacune l’analyse différemment :

  • Les sciences expérimentales recherchent des causes expérimentables, à savoir des causes qui ont des propriétés que l’on peut quantifier selon certains étalons et que l’on peut observer soit directement, soit indirectement. Et c’est pourquoi, en physique, on n’admet aucune réalité sinon celles qu’une expérience amène à postuler, même indirectement. Ainsi, la cosmologie scientifique recherche une compréhension proche des phénomènes expérimentables. C’est ainsi que l’on va chercher à expliquer des notions physiques par d’autres notions physiques du même ordre de grandeur : l’électron explique le courant électrique.
  • La cosmologie philosophique recherche l’explication ultime du monde physique et des notions qui sont employées en science physique (qu’est ce que la matière, le hasard, le néant ? comment comprendre ces notions en conformité avec les théories métaphysiques ?).

Pour le dire différemment, la science expérimentale étudie la réalité physique en tant qu’objet d’expérience et cherche à comprendre les résultats d’une expérience par des causes présentes dans cette expérience ; la cosmologie philosophique interroge la réalité physique dans son existence même. Cosmologie scientifique et cosmologie religieuse sont donc sous un certain aspect identique (elles étudient toute deux la réalité physique : le « cosmos ») et sous un autre aspect différent (l’une cherche des explications de l’ordre de ce qui est accesible à l’expérimentation et l’autre des explications ultimes dépassant ce qui est expérimentable). On se gardera de

1 Message

Répondre à cet article