Quelle est la différence entre un prêtre et un pasteur ?

mardi 19 mai 2015, par theopedie

En bref : Un pasteur est un ministre protestant. Il est l’équivalent du diacre chez les catholiques et les orthodoxes. Un prêtre est un ministre catholique ou orthodoxe, et le diacre lui est subordonné. Il n’y a pas d’équivalent du prêtre chez les protestants.

 Différences essentielles

La différence essentielle entre un prêtre et un pasteur est la suivante :

  • La prêtrise renvoie d’abord à un office sacerdotal de médiation et à l’offrande de sacrifices liturgiques.
  • La pastoration renvoie d’abord à l’office de gouvernement d’une communauté locale.
    Si le prêtre catholique est aussi un pasteur en tant que responsable de sa communauté de fidèles, il est d’abord un médiateur ordonné à la sanctification de sa communauté. Par la liturgie sacramentelle, il communique à ses fidèles la grâce du Christ et il offre en leur nom le sacrifice de la messe. Au contraire, un pasteur protestant n’entend ni faire office de médiation entre les fidèles et le Christ, ni offrir de sacrifices. Il est simplement le premier d’entre ses pairs.

 Différences secondaires

De là découlent quelques différences :

  • Le prêtre reçoit pendant son ordination un caractère sacramentel qui lui permet d’agir au nom du Christ. Grâce à ce caractère, il est établi comme médiateur entre le Christ grand-prêtre et les fidèles. Le pasteur n’est pas ordonné et ne reçoit pas de caractère sacramentel.
  • Une femme peut devenir pasteur, mais elle ne peut pas devenir prêtre catholique.
  • Un pasteur peut être marié, non le prêtre. Pour beaucoup, c’est là une différence majeure. En réalité, il s’agit là d’une question de discipline ecclésiastique qui pourrait changer.

 Raison de ces différences

Ces différences proviennent d’une différence de théologie entre catholiques et protestants. La théologie catholique étant plus proche de la Bible, elle paraît mieux fondée. Les références étant trop nombreuses, nous renvoyons à la série d’articles spécialisés. Signalons en particulier :

 Conclusion

Compte tenu de ces différences, on est fondé à dire que la comparaison entre prêtre et pasteur est défectueuse : l’équivalent du pasteur protestant n’est pas, chez les catholiques, le prêtre, mais le diacre.

8 Messages

  • Quelle est la différence entre un prêtre et un pasteur ? Le 6 décembre 2015 à 20:47, par Réphaël

    quand tu dis : La théologie catholique étant plus proche de la Bible, elle paraît mieux fondée.
    je ne suis pas d’accors, car pour moi c’est l’inverse,
    si tu veux je peux développer.

    Répondre à ce message

    • Quelle est la différence entre un prêtre et un pasteur ? Le 9 décembre 2015 à 16:19, par theopedie

      Malgré toute la sympathie que nous avons pour vous et pour l’Église catholique, la formulation inverse que vous proposez paraît excessive. Elle revient à dire ceci : « La Bible étant plus proche de la théologie catholique, elle paraît mieux fondée ». Je vous encourage à une certaine prudence. Quant à notre proposition, plus modeste, vous la trouverez développée ici et ici.

      Répondre à ce message

  • Quelle est la différence entre un prêtre et un pasteur ? Le 31 août 2016 à 12:49, par Sylvain

    « La théologie catholique étant plus proche de la Bible, elle paraît mieux fondée. »

    En quoi la théologie catholique est-elle mieux fondée ?

    En lisant la Bible et surtout en prenant le temps de la comprendre, l’interdiction faite au prêtre de se marier n’y apparait nullement.

    C’est un choix de chacun soit de « partager » son saccerdoce entre sa femme et Dieu, ou de se vouer complètement dans son action à Dieu.

    A moins que je n’ai loupé un versé le spécifiant.

    Voilou
    Sylvain

    Répondre à ce message

  • Quelle est la différence entre un prêtre et un pasteur ? Le 31 août 2016 à 16:40, par theopedie

    Effectivement, vous avez mal lu la Bible. Un prêtre n’est pas comparable à un pasteur. Ce n’est tout simplement pas la même chose. Le pasteur n’a pas de sacerdoce. Le sacerdoce est la capacité d’offrir des sacrifices. Les pasteurs protestants refusent d’offrir des sacrifices. Pour eux, la messe n’est pas un sacrifice. Un prêtre en disant la messe prétend offrir un sacrifice à Dieu.

    Pour clarifier un autre point, ce que l’Eglise dit, c’est que le rôle et l’existence d’un sacerdoce sacrificiel est fondé bibliquement. Point que les protestants refusent. Par contre, l’Eglise ne dit pas que la Bible impose que ce prêtre soit, en plus, célibataire. Un prêtre catholique peut être marié en théorie (et en pratique : il y a des prêtres catholiques mariés chez les maronites). C’est une question de discipline ecclésiastique.

    Ceci étant dit, je vous l’accorde, il manque les liens hyertextes dans le corps du texte. Merci d’avoir signalé le pb. Je vais les rajouter.

    Répondre à ce message

  • bonjour, Jésus n’est - il pas le sacrifice supprême ? ne s’est -il pas sacrifié définitivement ?

    Répondre à ce message

  • Je crois qu’il est bon de revenir aux saintes écritures, ce qui manque cruellement dans l’article ci-dessus.
    Le but est de revenir à la Source et ne pas faire des interprétations d’interprétations parce qu’en faisant comme cela nous sortons le texte de son contexte.
    Il faut déjà noter, comme l’affirme la très grande majorité des théologiens, que l’évêque, l’Ancien, le Pasteur, ont la même fonction. Le diacre est différent (Lire 1 Timothée 3). On disait évêque pour ceux qui venaient de la culture grecque, Ancien pour ceux qui venaient de la culture juive et Pasteur est le nom générique (gardien du troupeau).

    Le seul médiateur entre Dieu et les hommes est Jésus-Christ, mort sur la Croix et ressuscité. Le prêtre ou Pasteur ou autre n’est pas le grand personnage entre Dieu et les hommes qui apporte le Sacrifice... Ça c’était dans l’Ancien Testament ! Le voile, à la mort de Jésus, a été déchiré !!!

    Donc le rôle des autorités spirituelles établies sur le troupeau est de veiller sur eux.
    « Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. 29 Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, 30 et qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux. » Actes 20:28-30

    Répondre à ce message

  • Bonsoir, si la présentation est assez assez exacte sur les grande lignes, il faut cependant remarquer que l’on suit des cultes luthériens entre autres nord-européens où l’usage du terme de « messe » se produit, il est possible de se demander si le ministre en présidant de le service eucharistique n’est pas plus prêt du prêtre que du pasteur !

    En ce qui concerne le mariage des prêtres, cela est exact pour l’Eglise Catholique Romaine, mais non pour les Eglises Catholiques « Vieille-Catholique, Catholique Chrétiennes » et d’autres !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article