Quelle est l’origine du sacerdoce lévitique ?

samedi 4 avril 2015, par Paul Adrien d’Hardemare

 Origine socioculturelle

Les Israélites auront sans doute gardé en Égypte l’usage qu’ils avaient d’un sacerdoce patriarcal. Mais il est assez vraisemblable que l’exemple d’une caste sacerdotale privilégiée, telle qu’elle existait dans ce pays, finit par les influencer. La Bible elle-même le suggère à travers le mariage de Joseph à la noblesse sacerdotale de l’Égypte (Genèse 41, 45). Peu à peu, le sacerdoce patriarcal se transforma en un sacerdoce lévitique.

JPEG - 535.4 ko
Le mariage du patriarche Joseph avec Asenath, fille de prêtre, présidé par le Pharaon.

La tradition d’un sacerdoce familial semble tout de même avoir perduré un certain temps et avoir cohabité avec ce sacerdoce lévitique (Juges 17, 5), mais sa valeur était reconnue comme moindre que celle du sacerdoce lévitique (Juges 17, 13).

 Origine prophétique

Si l’influence égyptienne est probablement un facteur lointain du développement du sacerdoce lévitique, la Bible affirme toutefois que, ultimement, ce sacerdoce est d’origine prophétique, et partant, divin. Car, aux dires de la Bible, c’est par l’intermédiaire du prophète et prêtre Moïse que Dieu s’est ménagé un caste sacerdotale réservée. Il n’appartient pas ici de discuter l’historicité de la figure de Moïse. Seule importe ici l’affirmation de l’origine divine de ce sacerdoce.

Moïse fut en effet un prêtre en même temps qu’un prophète. Ayant appris de son beau-père Jethro (et non des Egyptiens) le sacerdoce, Moïse exerçait tous les offices réservés à la prêtrise :

JPEG - 816.2 ko
La consécration d’Aaron par Moïse
  • il communique les oracles de Dieu : Exode 18, 15 ; Exode 33, 7 ;
  • il célèbre le sacrifice de l’Alliance : Exode 24, 4 ;
  • il intercède pour le peuple coupable : Exode 32, 30 ;
  • il consacre la tente et les ustensiles : Exode 40, 1-33 ;
  • il oint Aaron et ses fils prêtres de Dieu : Lévitique 8.

Il fut donc médiateur entre Dieu et les hommes, et partant, prêtre dans toute la force du terme. Sur ordre formel de Dieu, il fit du peuple juif un peuple de prêtres, le menant au désert pour qu’il offre un sacrifice et il transmit son sacerdoce à Aaron et à ses fils (Exode 40, 12-15). De droit divin, et par élection spéciale, le sacerdoce revient depuis lors à la famille d’Aaron, et ceci « à perpétuité, de génération en génération » (Exode 40, 15). Ce droit est exclusif et distingue ainsi la caste sacrée des Lévites du reste du peuple juif (Nombres 3, 10-12 ; Nombres 18, 7 ; 1 Samuel 2, 28).

Répondre à cet article