Que symbolise l’onction d’huile (chrême) de la confirmation ?

mercredi 22 octobre 2014, par theopedie

En bref : Le saint chrême avec lequel le confirmant est oint signifie la consécration à Dieu et le don de l’Esprit Saint. Par là, il reçoit grâce et force dans l’apostolat.

L’onction d’huile sacrée (chrême) est utilisée afin de signifier l’emprise pénétrante et douce de l’Esprit Saint dans l’âme.

JPEG - 30 ko
Ampoule destinée à recevoir le Saint Chrème

L’onction, dans la symbolique biblique et antique, est riche de nombreuses significations : l’huile est signe d’abondance (cf. Deutéronome 11, 14 etc.) et de joie (cf. Psaumes 23, 5 ; Psaumes 104, 15), elle purifie (onction avant et après le bain) et elle rend souple (l’onction des athlètes et des lutteurs) ; elle est signe de guérison, puisqu’elle adoucit les contusions et les plaies (cf. Esaïe 1, 6 ; Luc 10, 34) et elle rend rayonnant de beauté, de santé et de force. (CEC 1293)

Ces significations se retrouvent dans les différents sacrements, mais dans la confirmation, l’onction signifie plus particulièrement la consécration à l’oeuvre apostolique.

JPEG - 147.8 ko
Confection du saint Chrème
Rite orthodoxe

Toutes ces significations de l’onction d’huile se retrouvent dans la vie sacramentelle. L’onction avant le Baptême avec l’huile des catéchumènes signifie purification et fortification ; l’onction des malades exprime la guérison et le réconfort. L’onction du saint chrême après le Baptême, dans la Confirmation et dans l’Ordination, est le signe d’une consécration. Par la Confirmation, les chrétiens, c’est-à-dire ceux qui sont oints, participent davantage à la mission de Jésus-Christ et à la plénitude de l’Esprit Saint dont Il est comblé, afin que toute leur vie dégage « la bonne odeur du Christ » (cf. 2 Corinthiens 2, 15).

Portfolio

Confection du saint Chrème Ampoule destinée à recevoir le Saint Chrème

Répondre à cet article