Que signifie le terme de baptême ?

lundi 25 août 2014, par theopedie

En bref : Le terme de baptême désigne l’ablution par laquelle commence la vie chrétienne.

Pour désigner le premier des sacrements, l’usage a prévalu dès la plus haute antiquité d’employer dans le langage de l’Église le mot grec baptizein : plonger, immerger, baigner, arroser, laver, purifier. Étymologiquement, le substantif baptismus désigne donc tout d’abord l’immersion puis l’ablution qui peut se faire soit en immergeant soit en aspergeant.

 Le mot de baptême dans la Bible

JPEG - 92.9 ko
Le rite du bapteme
Mosaïque romaine

Il désigne tour à tour :

  • les bains ordinaires (Judith 12,7)
  • les ablutions légales (Hb 9,10)
  • les purifications des pharisiens (Mc 7,3-4)
  • en un sens métaphorique, les eaux débordantes du baptême expriment l’excès de souffrances (Mc 10,38) ou de grâces (Ac 1,5)
  • enfin et surtout l’ablution religieuse et mystérieuse introduite par Jésus Christ. Ce dernier sens est celui que la tradition a retenu.

 Synonymes

Le baptême est encore appelé :

  • illumination car le baptisé est rempli de la lumière céleste de la grâce et, en mourant au péché, il vit maintenant dans la lumière.

    Nous donnons au sacrement parfait de la naissance en Dieu le nom d’illumination qui lui convient si bien parce qu’il nous communique la première clarté et qu’il est le commencement de toutes les lumières divines. Sans doute, il est propre à tous les sacrements d’apporter la lumière à ceux qui sont sanctifiés ; mais le baptême m’a donné tout d’abord la faculté de voir et il éclaire mes yeux pour me permettre de contempler et de méditer toutes les choses saintes (Pseudo Denis)

  • régénération car le baptême apporter la première justification, la plus parfaite et le fondement de toues les justifications ultérieures.

    Puisque tous nos péchés nous sont remis dans le bain du baptême, pourquoi n’appelle-t-on pas ce sacrement le bain de la rémission des péchés ou bain de la purification, mais bain de la régénération ? Parce que le baptême opère la rémission des péchés si complètement que nous naissons comme à nouveau. Par le baptême, nous sommes en vérité créés à nouveau, régénérés, non pas que nous soyons encore une fois formés de la terre, mais nous sortons d’un autre élément, l’eau. Le vaisseau n’est pas simplement lavé, il est entièrement refondu (Chrysostome)

D’autres synonymes peuvent être encore utilisés, pour désigner tel ou tel autre effet ou rite du baptême : eau vivifiante, source vive, eau du salut, bain sacré, source de la purification, sceau du salut, sceau de la foi, sacrement de la foi, sépulture, croix, robe de l’incorruptibilité.

Répondre à cet article