Que représente le serpent dans l’histoire d’Adam et d’Eve ?

mardi 31 décembre 2013, par Paul Adrien d’Hardemare

En bref : Le récit d’Adam et Ève raconte comment Ève fut en proie à la tentation, laquelle se présenta sous la forme d’un serpent, figure du tentateur (le diable) :
JPEG - 51.4 ko
Eve, tentée par le serpent
William Blake

Le serpent était la plus rusée de toutes les bêtes sauvages que YHWH Dieu avait faites. Il dit à la femme : « Alors, Dieu a dit : « Vous ne mangerez d’aucun arbre du Jardin ? » » La femme dit au serpent : « Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin, mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit « Vous n’en mangerez pas et vous n’y toucherez pas ; sinon vous mourrez. » » Le serpent dit à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas, mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux se dessilleront et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal." » La femme vit que l’arbre était bon à manger et qu’il était agréable aux yeux, et qu’il était, cet arbre, désirable pour acquérir l’intelligence. (Genèse 3,1-6)

Bien évidemment, ce serpent est une figure poétique qu’il ne convient pas de prendre au pied de la lettre, à moins de supposer - ce qui semble pour le moins absurde - que les serpents savaient parler et qu’ils étaient alors dotés de pieds (Genèse 3, 14). En réalité, le serpent represente en réalité la figure du Malin : une puissance malfaisante et redoutablement intelligente. Voici le commentaire - excellent - qu’en fait le chanoine Osty :

Le serpent est une créature de YHWH : « la plus rusée » (à la manière dont on dit en français que le renard est rusé). Cette ruse peut désigner tantôt l’habileté ou la sagesse (Proverbes 12, 16) tantôt, comme c’est le cas ici, une rouerie et une malice (Job 5, 12). Le serpent dépasse ici la condition ordinaire des animaux : être intelligent, informé de la situation et prétendant connaître le secret de l’arbre interdit, il accuse YHWH de mensonge et de jalousie, il cherche à détourner l’homme de Dieu, et sa postérité continuera la lutte (Genèse 3, 15) ; aussi est-il doué de parole. Le narrateur désigne ainsi une puissance hostile à Dieu en ce monde créé, et dont les hommes sont victimes ; il la figure par le serpent, l’animal mystérieux que l’Ancien Orient mêle aux cultes idolâtriques et à la magie qui éloignent du vrai Dieu. La tradition biblique y reconnaît la puissance démoniaque du mal, qu’elle nomme le Diable et Satan (Sagesse 2, 24 ; Jean 8, 44 ;  ; Apocalypse 12, 9 ; Apocalypse 20, 2).

6 Messages

  • Que représente le serpent dans l’histoire d’Adam et d’Eve ? Le 27 juillet 2015 à 03:27, par alexandre

    Détrompez-vous, le serpent n’est pas le malin, c’est un aspect de l’humain. Il y a en l’homme le positif et le négatif. Un aspect qui est lié à notre monde de la création qui est basé sur ces deux pôles : le négatif et le positif et cela dès le commencement. Pour souligner cet aspect la création commence par la lettre Beth de Béréshit de nombre deux. Le serpent n’est pas idiot il connaît son maître YHWH, Elohim n’est qu’un Dieu parmi d’autres. Le mot aroum ערום écrit avec un vaw ו c’est la sagesse, écrit sans le vaw ערם aram c’est la ruse. Dans le chapitre deux le nom d’Elohim est accolé à YHWH, mais sans le maquef( la liaison ) qui conforte l’unité. Il y a là je dirai non une manipulation mais une action pour créer un ensemble qui est formé d’un Dieu vivant et d’un Esprit qui est YHWH. L’Eternel YHWH est le seul vrai Dieu.

    Répondre à ce message

    • Que représente le serpent dans l’histoire d’Adam et d’Eve ? Le 27 juillet 2015 à 08:02, par theopedie

      Ce que vous dites est intéressant, mais reviendrait malheureusement à dire qu’il y a dualité dans l’homme à l’origine, donc que Dieu a créé à la fois le bon et le mauvais, donc que Dieu est à la fois bon et mauvais. Donc qu’il n’est pas absolu. Donc qu’il n’est pas Dieu...

      Répondre à ce message

      • YHWH, Vrai Dieu et Vrai Esprit a créé un monde Binaire d’où justement le Béréshit qui commence par un Beth, un détachement de l’Etre pour créer le Tout. Le fait de créer détache une partie de son Etre qui s’incarne dans la matière mais qui doit retourner à son Origine par un affinement de l’Esprit qui est dans l’Homme d’où l’Incarnation de Jésus , le Christ dans la matière. Il montre le chemin du Retour au Père YHWH.
        ( un peu tard pour cette réponse ).

        Répondre à ce message

  • Que représente le serpent dans l’histoire d’Adam et d’Eve ? Le 1er février à 15:36, par Tiékoué Philbert

    Je ne comprend rien de ce que vous affirmer. Si, le serpent n’est qu’un aspect de la ruse, du malin et que ce n’est pas un animal qui en réalité aurait tenté Eve, qui serait-ce ? Une autre personne crée doter de malice qui aurait tenter Eve ? Cela voudrait dire qu’en plus d’Adam et Eve, il y avait une autre personne ? Pourtant la bible ne le mentionne guère. La bible parle du serpent antique, à quoi devrait ressembler ce serpent antique ? On nous a toujours dit que le fruit défendu c’était le sexe ou le fait de faire l’amour sans la permission de Dieu car, Dieu devrait donné d’abord sa permission avant et Eve est allé le faire ailleurs avant de le faire avec Adam mais avec qui au juste ?

    Répondre à ce message

    • C’est le diable

      Répondre à ce message

    • Oui, en plus d’Adam et de Ysha et non Eve, il y avait d’autres entités dans ce fameux jardin puisque que le Serpent avait accès. Ce sont les Fils d’Elohim et ils sont nombreux, textes en Gen.6/2. Ce Serpent est en fait un membre de la haute Hiérarchie des Elohim, un Elyon, un Savant et ami des humains. Malheureusement sa tentative d’amener les humains au niveau des Elohim a partiellement échoué, d’ou voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous. Le reste c’est à l’humain de faire le travail pour se parfaire et que Jésus en tant que Fils de l’Homme a accompli, Il est le modèle pour chacun de nous.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article