Que dit l’Église sur les prêtres pédophiles ?

samedi 14 juin 2014, par theopedie

En bref : De fait, il a existé une certaine culture du silence sur ces péchés, tellement honteux que la hiérarchie a préféré parfois les taire. Le Vatican appelle à une sévérité sans ambiguïté contre les clercs pédophiles et leurs péchés, traditionnellement considérés comme faisant partie des « plus graves ».

Pédophilie en Irlande
Le Pape exprime honte et remords
AFP

La lettre historique du pape Benoit XVI aux catholiques d’Irlande montre la fermeté avec laquelle il convient de traiter ces péchés. Qu’il suffise de rappeler ces deux passages de la Bible. Même si la question de la pédophilie n’y est pas visée, on pourra par analogie appliquer ces passages.

La phrase de Jésus concernant les traumatismes moraux et les tentations induites :

« Celui qui fait scandalise un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui attache au cou une grosse pierre et qu’on le noie au fond de la mer.

Mt 18, 6 (Bible en Français Courant)

La phrase de saint Paul concenant le péché de l’inceste :

C’est un bruit constant qu’il y a de l’impureté parmi vous, et une telle impureté, qu’on n’entend point dire qu’il s’en commette de semblable parmi les païens, jusque-là qu’un d’entre vous abuse de la femme de son père. Et vous êtes enflés d’orgueil, et vous n’avez pas au contraire été dans les pleurs pour faire retrancher du milieu de vous celui qui a commis cette action. Pour moi, étant absent de corps, mais présent en esprit, j’ai déjà prononcé, comme si j’avais été là, mon jugement envers celui qui s’est comporté ainsi : Que vous et mon esprit étant assemblés au nom de Notre Seigneur Jésus-Christ, celui qui est coupable de ces crimes soit, par la puissance de notre Seigneur Jésus, livré à Satan, pour mortifier sa chair, afin que son âme soit sauvée au jour de Notre Seigneur Jésus-Christ. (1 Corinthiens 1,5)

Nous reproduisons maintenant un extrait de Normae de gravioribus delictis :

§ 1. Les délits les plus graves contre les mœurs réservés au jugement de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi sont :

1° le délit [d’ordre sexuel] commis par un clerc avec un mineur de moins de dix-huit ans ; est ici équiparée au mineur la personne qui jouit habituellement d’un usage imparfait de la raison ;

GIF - 43.4 ko
Oui, il y a des hommes qu’il faut empêcher d’être prêtres
et des péchés qui sont mortels.

2° l’acquisition, la détention ou la divulgation, à une fin libidineuse, d’images pornographiques de mineurs de moins de quatorze ans de la part d’un clerc, de quelque manière que ce soit et quel que soit l’instrument employé.

§ 2. Le clerc qui accomplit les délits dont il s’agit au § 1 sera puni selon la gravité du crime, sans exclure le renvoi ou la déposition.

Ajoutons aussi ceci :

  • Il y a obligation pour tout fidèle de porter à la connaissance de l’évêque de tels actes.
  • « La prescription commence à courir du jour où le mineur a eu dix-huit ans » et elle est de 20 ans.
  • La pratique actuelle que le Vatican encourage est de livrer aux autorités civiles les clercs coupables.
  • Le jugement ecclésiastique de ces péchés relève de Rome.

Répondre à cet article