Qu’est-ce que le signe de croix ?

samedi 11 mai 2013, par theopedie

Le signe de croix est un geste très important chez les chrétiens. Il sert à commencer et à terminer les prières. Il peut servir aussi d’exorcisme, à marquer un événement important, à faire des bénédictions. On le fait en dessinant avec sa main droite une grande croix sur le corps :

JPEG - 26.4 ko
Le signe de croix
  1. le front : « Au nom du Père, »
  2. le ventre : « du fils, »
  3. l’épaule gauche : « et du Saint Esprit. »
  4. l’épaule droite : « Amen »

Le signe de croix résume à lui seul la religion chrétienne :

  • Il décrit Dieu : dans le signe de croix, on dit que Dieu est à la fois son propre père, son propre fils et sa propre vie (« Esprit »). Le signe de croix nous met ainsi en présence de Dieu, dans toutes ses dimensions.
  • Il décrit comment Jésus le Fils de Dieu nous a aimés : en mourant pour nous sur une croix, il nous a ouvert les portes du paradis. À chaque fois que nous faisons le signe de croix avec foi, nous franchissons à nouveau dans notre âme les portes du paradis avec lui.
  • Il décrit le but de notre vie. Le sens de notre vie est « d’aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme de toute ses forces » (c’est la barre verticale du signe de croix) et « d’aimer son prochain comme soi-même » (c’est la barre horizontale).
    Le signe de croix se termine par « Amen », ce qui signifie « Je crois ».

L’histoire du signe de croix

L’origine du signe de croix est très ancienne. Dans l’Ancien Testament, on raconte que le prophète Ézéchiel traçait des tav, la dernière lettre de l’alphabet hébreu, sur le front des personnes pour les protéger de la colère de Dieu :

GIF - 9.8 ko
Croix dite « franciscaine »,
en forme de Tau (tav)

Parcours la ville, parcours Jérusalem et marque au front les hommes qui gémissent et qui pleurent sur toutes les abominations qui se pratiquent au milieu d’elle... Quiconque portera la croix au front, ne le touchez pas (Ez 9 : 4-6).

Le signe de croix est alors un signe de pénitence. Avec la mort de Jésus, ce signe de pénitence devient aussi le signe de la mort et de la résurrection. Dans le Nouveau Testament, ce symbole est notamment repris dans le livre de l’Apocalypse. Peu à peu, la pratique du signe de croix s’est développé : on ne le fait plus sur le front, mais sur tout le corps.

PDF - 160.9 ko
Histoire du signe de croix
(crédit : pistevo.free.fr)

Son histoire récente est relativement compliquée et explique pourquoi il existe aujourd’hui plusieurs variantes : soit avec tous les doigts (occident), soit avec trois doigts seulement en signe de la Trinité (orient) ; soit en commençant par l’épaule gauche (occident) soit par l’épaule droite (orient). La manière orientale est plus ancienne : c’est au moyen-âge qu’elle a ensuite évolué en occident.

1 Message

  • Qu’est-ce que le signe de croix ? Le 31 janvier 2015 à 09:06, par bonpas

    « Je vous salue, Marie ... »

    Je viens simplement compléter l’origine de l’ « Amen », « Je crois » ou « Ainsi soit-il » « En vérité » ou « C’est ma foi ».

    Zacharie restant muet, Marie se trouve la première à répondre à l’ange Gabriel : « Voici la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon votre parole. » (Évangile selon Saint Luc 1,38), ce qui préfigure le premier Amen de toute humanité.

    Ainsi, notre engagement d’Église et chrétien est dans Amen la reconnaissance de la divinité du Fils de l’homme et en celle de Marie, le premier engagement auquel nous nous référons.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article