Qu’est-ce que la fin du monde pour les chrétiens ?

jeudi 3 octobre 2013, par theopedie

Pour les chrétiens, il y a une donnée fondamentale dans l’univers : l’histoire a un sens. La roue du destin n’existe pas pour eux et l’homme n’est soumis ni à la nécessité ni à la fatalité. Ainsi l’homme n’est-il prisonnier ni de la société, ni de la nature, ni de l’histoire. Au contraire, les chrétiens croient qu’il existe une porte de sortie, un autre monde, lequel donne son sens à l’histoire telle que nous la connaissons.

L’Apocalypse : la fin du monde ?
Les Mystères de la Bible, documentaire
LeanStarr

Le monde a commencé un jour et il finira un jour : La vision du monde des chrétiens est centrée sur ce terme. La science parle aussi d’une mort de l’univers : elle décrit l’univers à la manière d’un corps vivant. Celui a commencé à exister (le Big Bang) et, dans plusieurs milliards d’années, mourra il de sa belle mort (la mort thermique de l’univers). Toutefois, pour les chrétiens, l’univers ne mourra pas de sa belle mort, mais d’une maladie. Plus précisément, il s’agit d’une maladie spirituelle. Plus le terme sera proche et plus l’Église sera, sur terre, à l’image de son fondateur Jésus : une Église malade, faible et méprisée. Ce combat spirituel s’exprimera dans une atmosphère de catastrophes naturels et de guerres généralisées.

JPEG - 47.8 ko

Vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerres : gardez-vous d’être troublés. Car il faut que ces choses arrivent, mais ce ne sera pas encore la fin. Il y aura civilisation contre civilisation, pays contre pays ; et à différents endroits, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs de l’accouchement. Alors on vous livrera à la persécution et l’on vous mettra à mort [...].

Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s’obscurcira, la lune perdra sa clarté, les étoiles tomberont du ciel et les puissances du Paradis seront ébranlées. Alors, le signe de l’Homme apparaîtra dans le Paradis ; toutes les civilisations de l’univers pousseront des gémissements, elles verront l’Homme arriver sur les nuages du ciel avec grande puissance et majesté. Il enverra ses forces du bien [litt : anges] avec la trompette retentissante, et elles rassembleront ses élus des quatre vents, d’une extrémité de l’horizon à l’autre
(Évangile selon Matthieu)

Pour les chrétiens, c’est au milieu de cette fin du monde que l’histoire doit encore révéler un acte ultime du Créateur : Dieu, en effet, doit manifester visiblement le triomphe de son fils, mettre un terme à l’activité des puissances du mal, revêtir ses élus de la gloire du Christ et renouveler toute la création. C’est ce qu’on appelle la fin du monde :

JPEG - 460.3 ko
La fin du monde
La résurrection et le jugement dernier
Tympan de Conques

  1. la manifestation triomphale de son Fils : Jésus est mort crucifié, mais il reviendra entouré de la majesté divine et revêtu de la puissance de Dieu.
  2. le combat contre le mal : ce sera la victoire de Dieu sur le mal personnifié par le diable. Les puissances du mal seront jugées et jetées en enfer.
  3. le jugement dernier : Jésus sera mandaté par Dieu pour juger les hommes, lui qui a été jugé par eux. Ce qui ont fait le bien iront au ciel où « ils resplendiront comme le soleil dans le royaume de Dieu », tandis que ceux qui ont fait le mal iront en enfer, « là où il y a des pleurs et des grincements de dents ».
  4. Dieu renouvellera la création : les hommes ressusciteront et jouiront dans la nature recrée de la vision de Dieu.

Répondre à cet article