Qu’est-ce que la contrition et la satisfaction ?

samedi 14 juin 2014, par theopedie

La contrition est la traduction du terme latin contritio. Nous lisons dans le dictionnaire : « apparu avec le sens religieux latin, le mot s’est laïcisé avec le sens ’de qui regrette une erreur commise’ (v. 1360). Par métonymie, il qualifie une attitude, une voix, une physionomie exprimant le repentir » [1].

Le terme de satisfaction, quant à lui, « est emprunté au latin satisfactio ’excuse, justification, amende honorable’, puis ’réparation’ et ’action d’acquitter un dette’ Dans le vocabulaire théologique, le mot se dit de l’acte destiné à réparer envers Dieu l’offense du péché, d’où satisfaction sacramentelle » [2].

Force est de constater que ces termes de contrition et de satisfaction sont devenus des termes théologiques techniques fortement connotés par les débats théologiques de type attritionnisme/contritionnisme ou mérite/justification. Il est possible de leur redonner leur signification plus vague mais plus accessible :

  • contrition : repentance
  • satisfaction : pénitence

Notes

[1Le Robert, dictionnaire historique de la langue française, A. REY (ÉD), Robert, Paris, 1992. s.v. ’contrit’.

[2Ibid, s.v. ’satisfaction’.

Répondre à cet article