Qu’est-ce que ce Sanhédrin devant lequel Jésus fut jugé ?

lundi 15 juillet 2013, par theopedie

Après avoir été arrêté sur ordre du grand-prêtre, Jésus fut emmené devant le Sanhédrin, pour y être jugé. Le sanhédrin était la plus haute instance politique en Israël après les gouverneurs juifs (Hérode) et romain (Ponce Pilate) : les hauts magistrats (grands-prêtres), les intellectuels (scribes) et les spécialistes de la morale (docteurs de la loi) y représentaient le peuple pour les questions politiques et religieuses, tandis que le grand-prêtre présidait l’assemblée.

Le procès juif (1/2)
Extrait du film La Passion de Mel Gibson
# retrouvez-nous sur theopedie.com #
theopedie

Jésus ne fut probablement pas jugé au cours d’une séance plénière du sanhédrin, mais comparut devant un conseil restreint, lequel mena un interrogatoire légal et approfondi. Son procès se solda par sa condamnation à mort, bien que la sentence eut été déjà fixée. Les autorités juives étaient en effet si hostiles à Jésus et l’heure si grave qu’elles réussirent à former une sorte d’union de circonstance entre partis pourtant antagonistes : les pharisiens intégristes et les sadducéens progressistes prenant ensemble la résolution de condamner Jésus pour défendre leur patrie contre un danger qu’ils croyaient imminent (Jn 11,47-53).

JPEG - 517.8 ko

Les chefs des prêtres et les Pharisiens réunirent alors le Sanhédrin et dire : « Qu’allons-nous faire ? Si nous le laissons agir ainsi, tous croiront en lui, puis les autorités romaines interviendront et détruiront notre temple et notre nation ! » L’un d’eux, nomme Caïphe, qui était grand-prêtre cette année-là leur répondit : « Vous n’y comprenez rien ! Ne comprenez-vous pas qu’il est de votre intérêt qu’un seul homme meurt pour le peuple et qu’ainsi le peuple ne soit pas détruit ? »

Jean 11,47-50

Répondre à cet article