Qu’est-ce qu’un poème ?

vendredi 25 octobre 2013, par theopedie

La poésie est un genre littéraire, une manière particulière d’écrire dans laquelle le poète cherche à faire passer un message non pas de manière ordinaire, mais de manière suggestive. Par des procédés rhétoriques, il va frapper l’imagination et la sensibilité du lecteur. Il peut utiliser pour cela des figures littéraires (image, métaphore, analogie) et des techniques des langages (assonances, versifications).
Voici un exemple de poésie de Verlaine :

PNG - 29.2 ko
Verlaine

Il pleure dans mon coeur
Comme il pleut sur la ville
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cour ?

A la différence de la poésie,le poème n’est généralement pas versifié. Voici un exemple tiré du livre de Job

JPEG - 40.4 ko
Job
par Léon Bonnat

A la fin, Job se décida à parler et maudit le jour de sa naissance. Voici ce qu’il dit : Ah ! que disparaisse le jour de ma naissance et la nuit qui a dit : « Un garçon est conçu » ! Qu’on regarde ce jour comme l’un des plus sombres ! Que Dieu, là-haut, ne s’intéresse plus à lui ! Qu’aucune lumière ne vienne l’éclairer ! Que l’ombre la plus noire s’empare de lui et qu’un nuage obscur s’abatte sur ce jour, ou une terrifiante éclipse de soleil ! Quant à cette nuit-là, qu’elle soit la plus noire, qu’on ne la compte plus dans le calendrier, et qu’elle n’entre plus dans le calcul des mois ! Oui, que cette nuit-là reste toujours stérile et qu’aucun cri de joie n’y pénètre jamais ! Qu’elle soit signalée comme portant malheur par tous les magiciens qui maudissent les jours et sont habiles à provoquer le grand dragon ! Qu’elle ne puisse voir l’étoile du matin ! Qu’elle espère le jour, mais qu’elle attende en vain et n’aperçoive pas l’aurore qui s’éveille ! Car elle n’a rien fait pour m’empêcher de naître et de voir aujourd’hui cette dure misère. Pourquoi n’être pas mort dès avant ma naissance, n’avoir pas expiré dès que j’ai vu le jour ?

Jb 3, 1-11 (Bible en Français Courant=BFC])

On le voit : le message de ce texte (exprimer une rage intérieure) n’est pas directement accessible et les images, prises au pied de la lettre sont fausses (un jour ne peut pas périr). C’est en faisant attention au travail des sons et des images que l’on parvient à comprendre le message de l’auteur.

Coran et poésie
Sourate 81 At Takwir « L’obscurcissement »
BadPing78

Cette dernière remarque peut avoir son importance quand on lit des textes sacrés car bien souvent, on oublie qu’il s’agit de poèmes. En effet, si les images poétiques sont parfois clairement identifiables en tant qu’images, il existe des cas plus difficiles à discerner. Le lecteur peut averti finit par lire ces poèmes comme s’il s’agissait de simples exposés et passe ainsi à côté du message (par exemple, la Genèse).

Répondre à cet article