Qu’est-ce qu’un mythe ?

samedi 12 octobre 2013, par theopedie

JPEG - 24.6 ko
La nuit (Nyx)
Bouguereau, 1883

Dans les religions, beaucoup de personnages et beaucoup de récits sont légendaires : par exemple, dans la religion grecque, Nyx. Les Grecs la vénérait comme la déesse de la nuit, une déesse fantomatique mais d’une grande beauté. Dans sa Théogonie, Hésiode nous raconte son histoire : Nyx serait née du Chaos et aurait eu comme enfants Ether et Héméra (l’air et le jour) avec son frère Erèbe. Puis, seule, elle aurait enfanté Moïra (la Destinée) ; Charon (le Nocher des Enfers) ; Géras (la Vieillesse) ; Philotès (l’Amour sexuel), etc.

Mais voilà : cette déesse, son histoire et ses enfants sont tellement étonnants que ce personnage n’a plus vraiment de sens historique. On parle alors de mythe.

Un récit mythique, c’est un récit qui met en jeu des personnages et qu’on peut lire dans des textes sacrés. Toutefois, on ne pourrait pas dire que les événements qui y sont racontés aient « vraiment » existé. D’où la différence avec un récit historique :

  • Récit mythique : Un texte qui enseigne des vérités abstraites à l’aide d’une histoire inventée de manière ad hoc (pour l’occasion).
  • Récit historique : Quelqu’un qui a existé et qui a laissé des traces concrètes et repérables.

Lévi Strauss
Pour une définition sociologique du mythe
Pierre Fraser

Répondre à cet article