Pourquoi les évêques portent-il une mitre ?

mercredi 27 mai 2015, par theopedie

En bref : La coiffure des évêques provient de la coiffure du grand-prêtre juif qui, dans le latin biblique, portait le nom de “mitre” ou de “tiare”. Rappelons à cet effet que, pour les Pères de l’Église, les grands-prêtres juifs préfiguraient les évêques chrétiens.

A l’origine sans doute, la mitre des évêques était plate, mais elle reçut plus tard les deux “cornes” qui la caractérisent.

  • Dans Habacuc 3, 4, les cornes sont décrites comme des éclairs. Il faut rapprocher ce passage de Exode 34, 29-30 : ce qui est dit de Moïse et des “cornes” qui ornaient son visage désigne le rayonnement qui le transfigurait. A tel point qu’il apparaissait comme un personnage sacré et suscitant l’effroi. Il en va de même de l’évêque, personnage sacré et suscitant lui aussi l’effroi.
  • L’évêque est le “soldat de Jésus Christ” (2 Timothée 2, 3) : or, les cornes symbolisent les armes de certains animaux et rappellent symboliquement le casque des lutteurs. Dans la Bible, les cornes sont aussi le siège de la force : ici la force de la vérité qui permet à l’évêque de s’opposer aux détracteurs de la foi (Tite 1, 9).

Il n’est peut-être pas interdit de s’interroger sur la manière dont cet attribut épiscopal contribue au charme légèrement désuet de certaines de nos liturgies.

Répondre à cet article