Pourquoi la communion au sang du Christ n’est-elle pas toujours proposée ?

mercredi 17 décembre 2014, par theopedie

Rappelons que la communion sacramentelle au sang du Christ est

  • chose permise aux fidèles,
  • elle n’est ni une obligation ni un droit ;
  • elle est un rite qui permet une plus grande communion symbolique,
  • elle est un rite qui ne permet pas une plus grande communion spirituelle (la communion à un seul oblat, que ce soit au corps ou au sang, renferme déjà la plénitude des grâces eucharistiques).

Les raisons pour lesquelles la communion au sang n’est pas toujours proposée aux fidèles sont principalement pratiques :

  • la dignité du sacrement à cultiver (la communion au sang du Christ pose des questions d’hygiène, voire même de propreté) ;
  • la quantité de vin qu’il faudrait consacrer en cas d’affluence ne serait probablement pas gérable (et sa conservation encore moins) ;
  • il y a une certaine uniformité liturgique à cultiver, et qui n’est pas actuellement le cas dans la communion au sang.

JPEG - 235.6 ko
Communion aux deux oblats

Répondre à cet article