Pourquoi appelle-t-on la confession le sacrement de la repentance ?

lundi 16 juin 2014, par theopedie

La repentance, nous l’avons dit, ne fait pas de soi partie de la matière proche de cette icône vivante qu’est le sacrement de confession mais seulement de sa matière lointaine. Autrement dit, la repentance ne se rattache explicitement au sacrement de réconciliation que par une mention explicite faite au cours de la confession (par exemple, par un acte de contrition). Quoique faisant partie de la matière éloignée du sacrement, elle en est pourtant le moment premier et l’élément le plus important : « parmi les actes du pénitent, la première place revient a la contrition » [OP, 6]. Si elle est si importante, c’est que sans elle, il ne saurait y avoir de véritable pardon : « cette disposition à la repentance a toujours été de tout temps nécessaire pour l’obtention de la rémission des péché » [CT]. Voilà pourquoi la confession est encore appelée sacrement de la repentance.

JPEG - 60.5 ko
Repentance, regret et contrition

Portfolio

N'ayez pas honte de regretter vos fautes !

Répondre à cet article