Pourquoi Jésus s’est-il rendu à Jérusalem, malgré le danger ?

mardi 9 juillet 2013, par theopedie

Jérusalem était la capitale religieuse d’Israël. C’était dans cette ville que, selon les juifs, se trouvait le temple où le Créateur siégeait sur terre. Ce lieu était ainsi devenu l’unique lieu de sacrifice reconnu des juifs et leur grand lieu de pèlerinage : tous étaient tenus de s’y rendre le plus souvent possible afin de célébrer les fêtes juives, notamment la Pâque. Jésus était donc tenu, comme tous les juifs, de se rendre régulièrement à Jérusalem (de fait, l’Évangile de Jean montre que Jésus s’y était rendu à plusieurs reprises : 2:13-23 ; 4:45 ; 5:1 ; 7:1-2 ; 10:22 ; 12:12).

Mais Jésus avait aussi des raisons personnelles de se rendre à Jérusalem. Il était un rabbin extrêmement reconnu, enseignant les foules juives et opérant des guérisons prodigieuses. Voire, il se considérait lui-même comme un prophète et, depuis le jour de son ablution par Jean, il se sentait investi par le Créateur d’une mission sacrée (Mc 1:9) : annoncer que le paradis était arrivé et que la religion juive pouvait maintenant parvenir à son accomplissement. C’est très probablement pour diffuser plus largement son message et hâter cet accomplissement que Jésus décida de se rendre dans la capitale religieuse de son époque.

Jésus décide de se rendre à Jérusalem
Extrait du film Jésus de Nazareth de Zeffirelli
# Retrouvez-nous sur theopedie.com #
theopedie

Il y avait cependant un grave problème dans ce agenda religieux. Jérusalem était certes le lieu du temple de Dieu, mais c’était aussi la ville où habitaient les élites politiques et religieuses de Jérusalem. Or celles-ci étaient ouvertement hostiles à Jésus : son discours trop radical remettait en cause l’enseignement traditionnel dont ils se faisaient les garants et sa popularité faisait de lui un dangereux agitateur de foule. Pour ces raisons, les élites de Jérusalem désiraient la mort de Jésus.

Aussi la décision de Jésus de se rendre à Jérusalem choqua profondément ses disciples (Mt 16:22) : elle signifiait à leurs yeux des difficultés évidentes à venir. Pourtant, d’après les Évangiles, c’est en tout lucidité et librement que Jésus prit cette décision. Sa lecture de la Bible l’avait déjà avertit du danger : dans l’histoire d’Israël des prophètes avaient déjà été mis à mort et, plus proche de lui, Jean le Baptiste, celui-la même qui lui avait confié sa mission sacrée, avait déjà été mis à mort. En décidant de retourner à Jérusalem, Jésus savait donc qu’il allait certainement être mis à mort. Mais il pensait que c’était là le prix à payer pour mener à bien sa mission de prophète et décida donc, malgré le danger, de se rendre à Jérusalem (Mt 26:53-54).

Le saviez-vous

Jérusalem a de nombreux surnom, notamment celui de Sion (Zion), nom fréquemment utilisé dans la musique reggae.

Damian Marley - Road To Zion
la route vers Jérusalem
webcomart13selection

Documents joints

Répondre à cet article