Pourquoi Jésus occupe-t-il un rôle central dans la Bible ?

samedi 18 mai 2013, par theopedie

De tous les personnages bibliques, Jésus occupe la place principale. En effet, la Bible raconte la découverte par les hommes du sens de la vie et l’histoire des hommes qui ont voulu découvrir le paradis. Or, selon la Bible, de tous ces hommes, Jésus est le premier à l’avoir pleinement découvert et à être entré au paradis. Il occupe donc la place principale du récit biblique.

Le juste : serviteur souffrant

Selon la Bible, le sens de la vie ne pouvait être découvert que par un homme qui aurait atteint la perfection morale. Cette perfection morale peut se décrire à l’aide de trois caractéristiques :

  • juste : c’est-à-dire avoir cultivé la vertu et avoir mérité par la perfection et la grandeur de ses actions le paradis promis par Dieu aux hommes de bonne volonté.
  • serviteur : c’est-à-dire ne pas avoir recherché son bien propre mais avoir mis sa justice et sa vertu au service de l’humanité.
  • souffrant : c’est-à-dire avoir été en proie à l’hostilité et à la jalousie des hommes, avoir subi l’épreuve du mal et l’avoir vaincu par la miséricorde et le pardon.

Pour la Bible, Jésus est l’exemple même de ce « juste, serviteur souffrant » et il a pu ouvrir en conséquence le paradis :

JPEG - 13 ko

Jésus-Christ possédait depuis toujours la condition divine, mais il n’a pas voulu demeurer de force l’égal de Dieu. Au contraire, il a de lui-même renoncé à tout ce qu’il avait et il a pris la condition de serviteur. Il est devenu homme parmi les hommes, il a été reconnu comme homme ; il a choisi de vivre dans l’humilité et s’est montré obéissant jusqu’à la mort, la mort sur une croix. C’est pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et lui a donné le nom supérieur à tout autre nom. Il a voulu que, pour honorer le nom de Jésus, tous les êtres, dans les cieux, sur la terre et sous la terre, se mettent à genoux,et que tous proclament, à la gloire de Dieu le Père : « Jésus-Christ est le Seigneur ! »

Ph 2, 2-11 (Bible en Français Courant=BFC])

JPEG - 117.7 ko
L’agneau de Dieu
La figure du serviteur souffrant dans la Bible est représenté à l’aide d’une image : celle d’un agneau offert en sacrifice. D’où le surnom de Jésus : l’agneau de Dieu.

La figure du juste, serviteur souffrant est le fil rouge de toute la Bible : depuis Abel, tué injustement par son frère, à Job souffrant au-delà de ses péchés. Mais encore : Isaac acceptant de donner sa vie à Dieu, Joseph vendu par ses frères, Isaïe annonçant ce serviteur, Jérémie jeté dans une citerne, toutes les supplications contenues dans les psaumes, l’homme vertueux dont parle le livre de la sagesse, David tuant Goliath pour sauver son peuple mais plus tard pourchassé par son fils, etc. Toute l’histoire de la Bible est une vaste quête à la recherche la personne qui incarnera à la perfection ce rôle de juste, serviteur souffrant, et qui pourra enfin ouvrir les portes du paradis, jusqu’à ce que Jésus vienne et accepte, après une vie passée à faire le bien, de mourir injustement afin de ne pas abandonner son peuple.

Le saviez-vous ?

Pour les savants qui étudient la Bible, on parle de typologie : Jésus est le type (figure) du juste serviteur souffrant, annoncé et pressenti par les prophètes et les patriarches qui vécurent avant lui. On les qualifie alors d’antitypes (anti : avant).

Répondre à cet article