Pourquoi Jésus a-t-il été livré aux Romains ?

samedi 20 juillet 2013, par theopedie

Jésus avait été jugé et condamné à mort pour blasphème par les autorités juives, notamment par Caïphe, le grand-prêtre qui présidait le sanhédrin. Toutefois, cette condamnation restait formelle car depuis que le pays avait été conquis par les Romains, les juifs avaient perdu le droit de condamner quelqu’un à mort. Ce droit était réservé à Rome et au gouverneur romain qui résidait à Jérusalem : Ponce Pilate. Aussi, malgré leur haine des romains, les autorités juives emmenèrent-elles Jésus dans le prétoire de Pilate afin que celui-ci juge et condamne Jésus à son tour. L’histoire de ce deuxième procès, dont les lignes générales ne semblent pas devoir être remises en cause, est rapportée dans l’Évangile de Jean (Jn 18,33-38).

Jésus est livré à Pilate
Extrait de la Passion de Mel Gibson
# retrouvez-nous sur theopedie.com #
theopedie

Au cours de ce procès, les accusations religieuses vont être abandonnées au profit des accusations politiques : Pilate n’était pas juif et n’avait pas à juger de l’observance d’une religion qui n’était pas la sienne. En revanche, il était à Jérusalem le garant de la paix romaine et devait réprimer toute menace envers celle-ci. La question qui lui était soumise était donc la suivante : Jésus représente-il un danger politique ? Le gouverneur romain devait ainsi clarifier au cours d’un interrogatoire ce qu’il connaissait déjà de réputation au sujet de Jésus afin de pouvoir se former une opinion précise.

1 Message

Répondre à cet article