Les prêtres étaient-ils préfigurés dans l’Ancien Testament ?

jeudi 28 mai 2015, par theopedie

En bref : Pour reprendre une figure biblique invoquée dès le IIIe siècle par les prières d’ordination, de même que dans l’ancien sacerdoce, Dieu avait communiqué aux soixante-douze anciens l’esprit de Moïse pour leur faire partager le gouvernement du peuple d’Israël, de même, dans le nouveau sacerdoce, Dieu communique à certains anciens l’Esprit Saint déjà donné à l’évêque pour les associer à son office.

Nous avons dit que le sacerdoce chrétien, dans sa structure et dans son organisation, avait été préfiguré par le sacerdoce juif patriarcal puis aaronique. De même, le presbytérat, en tant qu’ordre intermédiaire entre le diaconat et l’épiscopat, avait déjà été préfiguré.

Le terme de prêtre vient du terme grec presbyteros qui signifie « ancien ». Or, Dieu avait communiqué à soixante-douze anciens (2+70) l’esprit de Moïse pour leur faire partager le gouvernement du peuple d’Israël (Exode 24, 1 ; Nombres 3, 1 ; Nombres 11, 24). Cette ancienne institution des soixante-douze semble avoir être reprise par Jésus quand il envoya à nouveau soixante-douze disciples en mission (Luc 10, 1). La tradition y a vu en tout cas une continuité suffisante pour affirmer que ces prêtres juifs de second rang, sacerdotes secundi ordinis (2 Rois 23, 4), étaient le type des prêtres chrétiens de second rang.

C’est ainsi que tu as communiqué à soixante-dix hommes pleins de sagesse l’esprit que tu avais donné à Moïse et tu as fait participer les fils d’Aaron à la consécration que leur père avait reçue.
De même, lorsque ton Fils Jésus, l’Apôtre et le Grand Prêtre que notre foi confesse, envoya en mission ses Apôtres, tu leur a donné des compagnons dans l’enseignement de la foi pour que l’Évangile soit annoncé dans le monde entier. (Prière d’ordination).

Répondre à cet article