Le prêtre doit-il dire publiquement l’intention de messe ?

dimanche 18 mai 2014, par theopedie

En bref : Dire publiquement l’intention de messe est une question de bienséance, non de validité. Par contre, le prêtre doit avoir cette intention de manière précise avant d’offrir le sacrifice de la messe.

Il est possible de demander à ce qu’un prêtre préside une messe au nom d’une intention particulière. Certes, la messe est un sacrifice offert au nom de toute l’Église, mais il est possible d’exprimer des intentions qui peuvent être particulières à telles ou telles personnes. Le rite prévoit un temps pour cela pendant la messe : soit en ouverture de la cérémonie, soit pendant la prière universelle, soit pendant la prière eucharistique comme cela est généralement le cas.

Notons toutefois qu’une intention de messe n’a pas besoin d’être exprimée publiquement pour être entendue : Dieu sonde les reins et les coeurs. Si elle est dite publiquement, c’est afin d’associer plus étroitement la prière des fidèles à cette intention et de montrer que la demande adressée au prêtre est honorée.

En bref, il s’agit d’une question de bienséance, non de validité. Libre toutefois au donateur de préciser la manière dont il demande au prêtre de présider cette messe :

Il y a volonté du donateur pour la célébration de messe avec intention précise. La demande célébration assortie d’une offrande est acceptée, l’offrande est reçue et le prêtre s’engage à célébrer la messe à l’intention déterminée et dans les conditions fixées, s’il y en a et si elles peuvent être acceptées.
(cours de droit canonique par P. T.)

Répondre à cet article