Le panthéisme est-il compatible avec le christianisme ?

lundi 28 avril 2014, par Paul Adrien d’Hardemare

En bref : Le panthéisme et le christianisme sont incompatibles car ils offrent une vision de Dieu et du monde trop différente.

Christian Pantheism Part 1 of 4

Bien que le panthéisme ait joué un rôle indéniable dans l’interprétation philosophique du christianisme, à travers les notions de création et d’émanation, d’immanence et de manifestation, le panthéisme explicite (tout est absolu et l’absolu est toute chose) est incompatible avec le christianisme pour trois principales raisons :

  • Alors même que certaines versions du panthéisme sont anthropocentriques, considérant le divin comme une figure personnelle (par exemple dans la religion hindoue avec Brahman), la grand majorité de systèmes panthéistes cultive une version très impersonnelle du divin, laquelle est assimilée par exemple à une énergie ou au simple fait d’exister. Malgré toutes les précautions qu’il faut prendre pour éviter les anthropomorphismes et les anthropopathismes, Dieu, chez les chrétiens, est considéré comme une personne.
  • La doctrine du panthéisme rejette toute version consistante de la transcendance (Dieu et le monde n’ont pas la même existence) et toute véritable création (notamment à la création à partir du néant). La transcendance divine et la création sont au contraire deux articles de foi pour les chrétiens, l’une s’exprimant à travers les vocables de sainteté et de mystère et l’autre à travers le poème biblique de la Genèse. Le christianisme intègre ainsi à la fois des notions de transcendance et des notions d’immanence. Parce que ces deux notions sont opposées, certaines religions résolvent cette opposition par la négation de l’un des deux extrêmes : soit en niant la transcendance (panthéisme, religions asiatiques), soit en niant l’immanence (néo-platonisme et, probablement, islam). Pour le christianisme, cette opposition n’est pas source de contradiction et il est possible de synthétiser les deux notions par le biais de la notion de « similitude » (laquelle n’est ni identité ni dissemblance).
  • Le panthéisme, développé de manière cohérente et systématique, s’avère ultimement incompatible avec la liberté humaine et divine. Si Dieu est identifié avec le monde et avec les lois naturelles, Dieu est soumis à ces lois. Si tout homme est identifié avec le divin, il est difficile d’accorder un véritable poids à son individualité et à sa liberté.

Pantheism VS Christianity
(Made Puppy)
noob qoou, SVXQG8qdc0U

Répondre à cet article