Le monde vient-il d’une fluctuation du vide quantique ?

dimanche 29 septembre 2013, par theopedie

En bref : Quand bien même le Big Bang viendrait d’une fluctuation quantique, la question philosophique de l’origine de l’univers reste la même : d’où vient cette fluctuation quantique qui est tout sauf du néant ? d’où viennent les lois qui régissent son histoire ? d’où vient sa singularité ?

Un théoricien en science physique, Lawrence Krauss, a présenté dans un ouvrage une affirmation selon laquelle les lois de la physique auraient créé l’univers à partir de rien. D’autres physiciens proposent des arguments similaires.

Vide quantique
« Stephen Hawking’s - Grand Designs » (Episode 3)
F1RacerRR

Ils font appel à des phénomènes bien connus de création et d’annihilation de « particules virtuelles ». L’apparition spontanée (mais éphémère) des particules subatomiques à partir d’un vide qu’on appelle une fluctuation quantique. Ces particules subatomiques apparaissent et disparaissent sur ces courts intervalles de temps avant de pouvoir être observées directement. Toutefois, les effets de ces particules virtuelles peuvent être détectés. Elles sont, par exemple, responsable d’un effet très subtil sur le spectre de l’atome d’hydrogène appelé « décalage de Lamb ». Les courtes durées de vie de ces particules virtuelles sont régies par le Principe d’Incertitude d’Heisenberg (PIH) lequel stipule qu’un état de courte durée ne peut pas avoir une énergie bien définie.

GIF - 6.6 ko
Singularité et infini
http://abyss.uoregon.edu

Cette théorie pour être correcte suppose :

  • que la gravité soit finement ajustée pour que l’énergie globale de l’univers soit proche de zéro, permettant ainsi à l’univers d’exister.
  • que le modèle Hartle/Hawking, modélisant le temps à partir d’un temps imaginaire, soit correct.
  • qu’une singularité initiale ait de fait existé, donc qu’il existe un point avec une densité infinie, donc qu’il existe des infinis actuels.
  • que l’on puisse parfaitement rendre compte de manière endogène des ruptures de symétries progressives et du hasard qui semble conduire l’évolution de l’univers.

How the universe appeared from nothing ?
Vide quantique et création
newscientistvideo

Supposons néanmoins que toutes ces hypothèses soient vérifiées. Elles appartiennent, après tout au domaine de la science, et il n’appartient pas au philosophe de se prononcer dessus, mais simplement de les comprendre pour en rendre compte. Mais si cette hypothèse était totalement vérifiée, il resterait encore un point à étudier : il faudrait prouver que rien de contingent ne subsiste dans ce vide quantique primordial. Autrement dit, que ce vide quantique ne contienne aucun élément particulier. Car s’il possédait un élément particulier qu’il aurait pu ne pas avoir, d’où vient cet élément ? cet élément particulier devrait pouvoir s’expliquer selon l’argument cosmologique. Or ce vide quantique possède au moins un élément particulier, à savoir : il est régit pas des lois physiques particulières, notamment celles que l’on découvre en science physique quantique. Mais d’où viennent ces lois ? Il faut alors nous tourner vers l’argument cosmologique.

Une réponse courante à ce niveau de conversation est l’hypothèse des multivers. Selon cette hypothèse, les lois qui gouvernent notre cosmos n’ont rien d’extraordinaires. Elles sont simplement un exemple particulier de la multitude d’univers possibles. Or cette réponse n’est pas non plus sans poser problème :

GIF - 7.3 ko
Vide quantique et création
http://abyss.uoregon.edu

  • La théorie des multivers est une spéculation sur les frontières de la science, spéculation qui ressemble fort à une réponse ad hoc contre le théisme. Elle doit être rejetée.
  • Il ne faut pas confondre particulier, étonnant et contingent. Le fait que chaque univers soit contingent implique, même s’il y en avait une infinité, que le multivers (s’il existe) est lui-même contingent. De ce point de vue, l’argument cosmologique reste nécessaire.

Documents joints

  • Quantum Physics Proves Something Can Come From Nothing ? - William Lane Craig, PhD (Youtube – 227 octets)

    Believe it or not there are some atheists who actually think nothing can do something. Aside from the fact that this is obviously a self-contradiction (what’s next, saying square-circles exist ?!), now they think quantum physics (via virtual particles) is an example of something coming from nothing ! William Lane Craig explains that the quantum vacuum is not nothing, because it’s something - namely, fluctuating energy. Unfortunately, atheists have resorted to pseudo-science when it comes to refuting the Kalam Cosmological Argument.

4 Messages

Répondre à cet article