Le baptême efface-t-il les péchés personnels ?

dimanche 14 septembre 2014, par theopedie

En bref : Oui, le baptême efface les péchés personnels, à condition toutefois que le baptisé exprime à travers son baptême un acte de repentance.

Si le baptême est destiné tout d’abord à enlever les péchés, cela signifie qu’il est destiné non seulement à effacer le péché originel mais aussi à effacer les péchés personnels ou actuels, mais seulement en tant que ceux-ci sont unis et découlent d’une certaine manière du péché originel (il ne peut donc s’agir que des péchés commis avant le baptême, lorsque subsistait le péché originel).

JPEG - 17 ko

L’homme à son origine a été privé de la vie spirituelle par le péché originel, et tous les péchés qui s’ajoutent l’éloignent encore de la vie. Il fallait donc que le baptême, qui est la génération spirituelle, ait une telle puissance qu’il enlève et le péché originel et tous les péchés actuels. (Thomas d’Aquin CG,IV,59)

Ainsi, lorsque Pierre (Acte des Apôtres 2, 38) invite les juifs fidèles et repentants à recevoir le baptême « pour la rémission des péchés », il s’agit principalement des péchés actuels, puisque ces mêmes juifs avaient déjà obtenus ex opere operantis la rémission des péchés par la circoncision.

Répondre à cet article