La messe (eucharistie) est-elle un sacrement ?

vendredi 14 novembre 2014, par theopedie

En bref : La messe est un sacrement que l’on peut caractériser comme suit : l’icône vivante de la nouvelle alliance, instituée par Jésus Christ, signifiant et produisant la grâce de la nutrition spirituelle par la communion à son sacrifice, sacrifice rendu présent à travers la consécration du pain et du vin.
  • La messe est une icône du sacrifice de Jésus-Christ, sacrifice qui a institué une alliance nouvelle et définitive entre Dieu et les hommes ;
  • elle est une icône vivante de Jésus : mort et ressuscité, celui-ci a le pouvoir de communiquer la grâce à qui il veut ;
  • cette icône a été instituée explicitement par le Christ : elle produit donc la grâce ex opere operato.

JPEG - 86 ko
L’eucharistie comme icône sacramentelle
(L’adoration de l’agneau, Van Eyck)

L’eucharistie a ceci de particulier comme sacrement, que le Christ en personne veut intervenir à la fois comme cause efficiente principale (il est le grand prêtre qui a mérité la grâce salvifique) et comme cause efficiente instrumentale (il est la victime offerte en sacrifice pour le pardon des péché) s’offrant lui-même sous l’apparence du pain et du vin. Parce qu’elle est une icône sacramentelle, on retrouve dans l’eucharistie les éléments constitutifs de tout sacrement. On distingue :

  • le sacrement matériel (sacramentum tantum) : l’oblation du pain et du vin.
  • la réalité spirituelle de ce sacrement (res et sacramentum) : le corps et le sang du Christ présent dans les oblats consacrés.
  • l’effet de ce sacrement (res tantum) : la grâce de la nutrition spirituelle.

Nous renvoyons aux articles consacrés traitant de la matière et de la formule consécratoire, du ministre et du sujet, ainsi que des effets produits.

Répondre à cet article