La confirmation est-elle un sacrement ?

dimanche 19 octobre 2014, par theopedie

La confirmation vérifie les caractéristiques suivantes qui font d’elle un sacrement :

  • elle est un rite institué par le Christ et pratiqué par les apôtres comme l’attestent les Écritures.
  • elle est une icône du Christ dans laquelle le baptisé reçoit par le saint chrême l’onction spirituelle qui le consacre, comme le Christ avant lui, au témoignage apostolique.
  • elle est une icône vivante qui produit la grâce qu’elle représente : la force et la fécondité apostolique.

Voici ce que dit saint Thomas à ce sujet

JPEG - 455.7 ko
La confirmation
(wallpaper)

Les sacrements de la loi nouvelle sont ordonnés à produire des effets spéciaux de grâce. Par conséquent, là où se rencontre un effet spécial de grâce, il y a un sacrement spécial. Mais les choses sensibles et corporelles sont à l’image des réalités spirituelles et intelligibles, et ce qui se passe dans la vie corporelle nous permet de comprendre les particularités de la vie spirituelle. Or, visiblement, il y a dans la vie corporelle une perfection spéciale quand l’homme arrive à l’âge adulte et peut accomplir parfaitement les actes de l’homme, comme dit l’Apôtre (1 Co 13, 11) : « Quand je suis devenu homme, j’ai abandonné ce qui était enfantin. » Aussi, après le mouvement de la génération qui donne la vie corporelle, y a-t-il celui de la croissance qui conduit à l’âge parfait. Ainsi l’homme reçoit la vie spirituelle par le baptême, qui est une génération spirituelle, et dans la confirmation il reçoit pour ainsi dire l’âge adulte dans la vie spirituelles.

Aussi le pape Melchiade écrit-il : « Le Saint-Esprit, qui est descendu sur les eaux du baptême pour notre salut, nous accorde dans la fontaine baptismale la plénitude de l’innocence, et dans la confirmation l’accroissement de la grâce. Dans le baptême nous naissons à la vie ; après le baptême, nous sommes affermis. » Il est donc visible que la confirmation est un sacrement spécial.

Portfolio

Confirmation d'adulte

Répondre à cet article