La confirmation avait-t-elle été préfigurée dans l’Ancien Testament ?

jeudi 16 octobre 2014, par theopedie

JPEG - 25.5 ko
Le sacre du roi David
par le prophète Samuel
Le rite de l’onction

En tant que sacrement de la virilité et du combat apostolique, le sacrement de confirmation avait été préfiguré dans l’Ancien Testament par le sacre des premiers Messies (« Christs » en grec), Saül et David en particulier (  ; ).

En tant que sacrement de la plénitude de la grâce, ce sacrement avait été annoncé dans les prophéties qui annoncent une effusion surabondante de l’Esprit Saint (Esaïe 32, 15 ; Esaïe 44, 4 ; Ezéquiel 36 ; Zacharie 12, 10 ; ).

Répondre à cet article