L’ordination a-t-elle été instituée par Jésus Christ ?

dimanche 19 avril 2015, par theopedie

En bref : Jésus Christ a institué l’ordination, non pas au sens où il en aurait institué le rite et la hiérarchie, mais au sens où il a donné à ses disciples un pouvoir sacerdotal et spirituel et la capacité de le transmettre. Ce sont ensuite ses disciples qui, revêtus de cette autorité sacerdotale instituée par Jésus, ont fixé le rite de l’ordination et la hiérarchie cléricale.

JPEG - 35.6 ko
Jésus consacrant ses disciples
L’imposition des mains n’est pas explicitée dans Matthieu 9.35-11.1, mais elle est probable compte tenu des coutumes de l’époque.

Jésus Christ a conféré lui-même, immédiatement, l’autorité sacerdotale à ses apôtres (Luc 22, 19 ; Matthieu 16, 18-19 ; Jean 20, 21-23) ainsi que le pouvoir de remettre les péchés, non point sans doute de manière liturgique, mais cependant de manière visible, afin de pouvoir mettre les 12 à part.

Et il a pourvu à la transmission du sacerdoce. Il a en effet confié aux apôtres le pouvoir et la mission de se créer des aides et des successeurs, puisqu’on les voit ainsi à l’œuvre à travers les écrits du Nouveau Testament. Or, le moyen, l’instrument par lequel se faisait cette transmission, consistait dans un rite extérieur d’imposition des mains conférant les grâces d’état nécessaires à la continuation de l’œuvre apostolique. Voir article consacré pour plus de détails.

Répondre à cet article