L’épiscopat a-t-il été préfiguré dans l’Ancien Testament.

vendredi 22 mai 2015, par theopedie

En bref : Nous avons dit que le sacerdoce chrétien, dans sa structure et dans son organisation, avait été préfiguré par le sacerdoce juif patriarcal puis aaronique. De même, l’épiscopat, en tant qu’ordre supérieur dont dépendent le diaconat et l’épiscopat, avait déjà été préfiguré.

L’épiscopat a été préfiguré dans l’Ancien Testament par la charge de grand-prêtre : le grand-prêtre se distinguait en effet par un parure particulière (Exode 28, 2), signe de son onction et de son office spéciaux (Exode 29, 2). Par là, il se distinguait des prêtres de second rang (2 Rois 23, 4).

Lorsque saint Clément de Rome (fin du Ier siècle) parle du sacrifice eucharistique, il mentionne ainsi ces trois degrés hiérarchiques :

[Dieu] a déterminé lui-même en son souverain bon plaisir, où et par quel ministres, nous devions nous acquitter [du culte], afin que tout se passe saintement et selon sa volonté. Ainsi, ceux qui présentent leurs offrandes aux moments qu’il a fixés lui sont agréables et il les bénit, car en suivant les ordonnances du maître, ils ne peuvent faillir. Le grand-prêtre [surnom de l’évêque] a ses fonctions propres, les prêtres ont leur place spéciale et les lévites [surnom des diacres] ont leur ministère particulier ; le laïc est soumis aux lois laïques (Première lettre aux Corinthiens, 40).

Répondre à cet article