L’argument cosmologique commet-il le sophisme de composition ?

dimanche 15 septembre 2013, par theopedie

En bref : Un reproche parfois formulé contre l’argument cosmologique est celui de commettre le sophisme de composition. Une étude attentive de cet argument oblige cependant à rejeter ce reproche.

Les sophismes de composition se trouvent dans les arguments qui partent d’une caractéristique présente dans chaque partie pour inférer une caractéristique d’un ensemble. Par exemple :

PNG - 39 ko

1) Le mur est constitué de briques ;
2) Les briques sont toutes petites ;
3) Donc, le mur est petit.

Dans son débat radiophonique contre Copleston, Russell soutenait que l’argument cosmologique commettait un tel sophisme de composition. Notons toutefois que ce sophisme n’est pas présent de manière systématique dans les arguments de type parties/tout :

1) Le mur est constitué de briques ;
2) Les briques sont toutes rouges ;
3) Dons, le mur est rouge.

La raison en est que, si la taille est altérée par la composition, la couleur ne l’est pas. Certaines propriétés peuvent donc être composées et d’autres non. La question est alors la suivante : la contingence (ou « l’historicité ») des réalités peut-elle être composée pour former une caractéristique de l’univers ? Or à cette question, il semble qu’il faille répondre par l’affirmative :

Si toutes les choses contingentes contenues dans l’univers, y compris la matière et l’énergie, cessaient d’exister en même temps, l’univers lui-même, comme totalité de ces choses, cesserait d’exister. Mais si l’univers peut cesser d’exister, il est contingent et nécessite une explication à son existence (Reichenbach, Bruce R., 1972, The Cosmological Argument : A Reassessment, Springfield : Charles Thomas. chap. 5)

PNG - 193.9 ko

Le détail de cette composition est d’ailleurs donné dans la preuve de Koons, où l’on démontre que l’univers était un fait entièrement contingent et que, pour cette raison, il doit avoir une cause. Ainsi, on peut répondre que l’argument cosmologique ne commet pas l’erreur de composition.

La contingence de l’univers
William Lane Craig
drcraigvideos

1 Message

  • L’argument cosmologique commet-il le sophisme de composition ? Le 16 octobre 2014 à 14:30, par Walid Amazigh

    Bonjour,

    dans le passage suivant il manque un mot « La question est alors la suivante : la contingence (ou « l’historicité ») des réalités peut-elle être composée pour former une caractéristique de l’univers ? Or à cette __________ Il semble que l’on puisse y répondre par l’affirmative : »

    Répondre à ce message

Répondre à cet article