En quoi consiste le sacerdoce du Christ sur terre ?

lundi 13 avril 2015, par theopedie

Aucune puissance ne pouvait enlever au Christ sa vie s’il ne la donnait de lui-même : comme Homme Dieu, il avait la puissance surnaturelle de quitter cette vie et de la reprendre (Jean 10, 18). C’est donc librement et pour le salut du monde que le Christ a donné sa vie dans un sacrifice d’expiation. Dès lors, le sacerdoce du Christ est tout entier contenu dans sa personne. Il est à la fois la victime, le prêtre et l’autel car il n’a rien offert en dehors de lui : c’est sa propre vie qu’il a donnée.

JPEG - 669.5 ko
Jéqsus sur la croix
Andrea Mantegna

Le sacrifice du prêtre qu’il était, c’est par la croix qu’il l’a réalisé, immolant sa vie et son sang comme une oblation sainte et un sacrifice “d’agréable odeur” (Ephésiens 5, 2). Plus important encore, l’offrande de son corps est le signe du sacerdoce intérieur du Christ, lequel consiste dans sa parfaite obéissance et en l’offrande de sa volonté en vue de glorifier son Père (Philippiens 2, 8) par amour des pécheurs (Ephésiens 2, 4).

C’est ainsi que le sacerdoce du Christ atteint son but : établir une nouvelle alliance et une nouvelle médiation entre la divinité et l’humanité. Par l’offrande de son sang, Dieu est réconcilié avec l’homme et, par l’offrande de son Esprit, l’homme est à nouveau uni à Dieu.

Répondre à cet article