Comment se passe la confession ?

jeudi 5 juin 2014, par theopedie

La confession, au sens large, comprend 4 étapes (la repentance, l’aveu de ses fautes, l’absolution, la pénitence). Nous renvoyons à l’article consacré pour le détail de ces étapes. Nous nous concentrons ici sur le rite de confession à proprement parler.

 Dialogue initial

  • Examen de conscience avant la confession
  • (Facultatif) Le pénitent dit : « Bénissez-moi, mon Père, parce que j’ai péché. »
  • Signe de croix du prêtre et du pénitent.
  • Lecture au choix d’un texte de la Bible.
  • Peut alors s’ensuivre, selon les besoins, un dialogue spirituel.

 Confession

  • Reconnaissance et aveu du péché.
  • Proposition de conseils et d’une pénitence en signe de conversion.
  • Avant l’absolution,
    • soit prêtre et pénitent prient ensemble le Notre Père ;
    • soit seulement le pénitent s’exprime de manière spontanée ou en récitant par exemple l’acte de contrition :

Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplaît ; je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte Grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence. Amen.

 Absolution

Le prêtre prononce alors les paroles de l’absolution en étendant les mains vers le pénitent :

Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils il a réconcilié le monde avec Lui et il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés ; par le ministère de l’Eglise qu’il vous donne le pardon et la paix.

Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés.

Le pénitent répond : Amen.

 Renvoi

Le prêtre invite à l’action de grâce en disant, par exemple :

  • « Allez dans paix et la joie du Christ »
  • « Le Seigneur vous a délivré du péché. Qu’il vous donne d’avoir part à son royaume »

La formule de renvoi traditionnelle est aussi possible :

Que la passion de Jésus-Christ, notre Seigneur, l’intercession de la Vierge Marie et de tous les saints, tout ce que vous ferez de bon et supporterez de pénible contribuent au pardon de vos péchés, augmente en vous la grâce pour que vous viviez avec Dieu.

Répondre à cet article