Comment réussir les fêtes de Pâques ?

mardi 6 août 2013, par theopedie

Les fêtes de Pâques constituent le sommet de l’année religieuse pour les chrétiens : ils célèbrent la mort et la résurrection de Jésus. Chaque année, la date de Pâque change en fonction de la lune. Vous pouvez trouver ici la date de la fête de Pâque. Ces fêtes durent une semaine et marquent la fin du carême.

 Le dimanche des rameaux

JPEG - 70.1 ko

Une semaine avant Pâque, les chrétiens se retrouvent à la messe pour célébrer la venue de Jésus à Jérusalem. Celui-ci fut acclamé par la foule comme roi des juifs, avant d’être arrêté et torturé quelques temps après. Au cours du dimanche des rameaux, les chrétiens entrent en procession dans l’Église : la procession rappelle celle de Jésus. Rameaux en mains, les chrétiens acclament le prêtre qui entre dans l’Église, à la manière dont les juifs avaient acclamé, rameaux en mains, Jésus à Jérusalem.

JPEG - 12.6 ko

La coutume est d’apporter ses propres rameaux de buis à la messe pour les faire bénir. Les chrétiens les ramènent chez eux et les accrochent aux crucifix de leur maison pour que celle-ci soit bénie. Ces rameaux sont gardés ainsi toute l’année : ils ne seront décrochés que l’année suivante pour le mercredi des cendres. On les brûle alors et leurs cendres sont celles qui sont utilisées lors de la cérémonie. (Astuce : si vous n’avez pas eu le temps de couper votre rameau de buis, venez en avance à la messe : ceux que la paroisse met à disposition disparaissent très vite.)

 Jeudi saint

Le jeudi qui précède Pâque, les chrétiens célèbrent le dernier repas de Jésus. La liturgie est plus déployée. Au cours de cette messe, le prêtre lave les pieds de quelques personnes dans l’assemblée, pour se rappeler la manière dont Jésus lui-même lava les pieds de ses propres disciples (Astuce : changez vos chaussettes avant la messe : on ne sait jamais...).

A la fin de la messe, tous les ornements sont enlevés en souvenir de Jésus qui est arrêté : les linges d’autel disparaissent, le crucifix est recouvert d’un voile, le tabernacle est vidé. C’est un rite très fort et très émouvant. Les sacristains en profitent généralement pour faire le ménage de printemps : n’hésitez pas à leur proposer votre aide !

Jeudi Saint
Le lavement des pieds
ChantsIlestvivant

Certaines paroisses proposent un véritable repas pascal après la messe. Au cours du repas, le grand discours d’adieu de Jésus tel que le rapporte Jean dans son Évangile est récité. Au milieu du discours, Jésus dit : « Levons-nous et partons d’ici ». À ce moment, tous les convives se lèvent et regagnent l’Église. Le discours continue. L’Église devient alors le symbole du jardin de Gethsémani, où Jésus pleura sur sa propre mort. La prière continue par la litanie du jeudi saint, où l’Église développe sa grande prière pour la confier au Créateur, par l’intercession de son fils mort pour nous. À vivre une fois dans sa vie. (Astuce : si vous avez peur de venir les mains vides, apportez du fromage ou du vin).

À la cathédrale, le jeudi saint prend une dimension encore plus solennelle. On y consacre toutes les huiles sacrées et l’évêque réunit tous les prêtres de son diocèse pour présider la plus grande messe de l’année. On appelle cela la « messe chrismale ». Renseignez-vous auprès de votre diocèse de l’horaire (parfois cette messe est décalée au mercredi).

 Vendredi saint

C’est la journée où l’on fait mémoire de Jésus torturé à mort. En signe de deuil, les chrétiens observent un jeûne particulier ce jour-là : du riz, ou rien du tout.

JPEG - 118.3 ko

On peut assister au traditionnel chemin de croix vers 15 heures : au cours d’une procession, le prêtre muni d’une croix s’arrête à quatorze stations. À chaque station, une courte prière est prononcée qui rappelle un épisode particulier des tortures de Jésus. Ce rite est à la fois très simple et très émouvant. Il est aussi très visuel pour les enfants. (Astuce : renseignez-vous pour connaître une paroisse qui le fait en plein air.)

Un deuxième rite est possible : l’adoration de la croix. Au cours d’une prière à l’Église qui remplace la messe qui n’a pas lieu ce jour-là, le prêtre propose à l’assemblée de vénérer le bois de la croix. Tous les fidèles s’agenouillent chacun son tour pour l’embrasser.

 Samedi saint

Les chrétiens vont se confesser le samedi matin (vérifiez toutefois les horaires). Il n’y a rien d’autre de particulier dans la journée : tout le monde prépare la grande messe du soir.

Exsultet
Version de Gouze, Nice, 2011
louissankale

La grande messe de Pâques a lieu dans l’Église, dans la nuit du samedi au dimanche. On l’appelle encore la « vigile pascale ». La messe est précédée de la cérémonie dite du « feu », où l’on allume le cierge pascal, symbole de la résurrection du Christ. Les fidèles, cierges en mains, entrent en procession derrière le cierge pascal dans l’Église plongée dans l’obscurité. On chante alors l’« exultet », la grande acclamation de la nuit. Puis vient la cérémonie de « l’eau » : avec l’eau bénite qui servira aux baptêmes, le prêtre asperge la foule en signe de purification des péchés. Les sept plus grands textes de la Bible sont lus, de la Genèse à la résurrection. À la dernière lecture, tandis que la foule entonne le « Gloria », l’Église est brusquement allumée et l’on sonne les cloches. On chante alors l’alléluia de Pâques, signe de la victoire sur la mort. Puis la messe continue normalement. À la fin de la messe, un chocolat chaud est très souvent proposé.

Astuce :

  1. ce n’est pas la peine de venir en avance pour réserver vos places. La cérémonie commence à l’extérieur. Il fait souvent mauvais et le prêtre ne commence jamais à l’heure. Ne ratez pas la cérémonie du cierge pascal pour voir comment l’enfant de chœur va faire pour ne pas brûler ses vêtements.
  2. ne soyez pas trop loin de vos enfants pendant la cérémonie. Ils jouent toujours avec les cierges, et cela peut mal se terminer.
  3. prévoyez un chocolat chaud ou un alcool fort après la cérémonie, afin de terminer la soirée en douceur chez vous, plutôt que de vous dire bonne nuit en sortant de la voiture.

 Dimanche de Pâque

Le lendemain midi de la vigile, il y a la grande messe de Pâque. S’il vous fallait choisir entre la vigile et la messe du jour, nous recommandons toutefois la vigile : il s’y trouve toujours une atmosphère particulière et indéfinissable.

Qu’est-ce que l’Agneau Pascal ?
Gaël Pollès
Pratiks

La tradition veut que l’on mange de l’agneau le jour de Pâque, en souvenir de l’agneau pascal que mangeaient les juifs ce jour-là. On cache aussi des chocolats dans le jardin pour les enfants : ce sont « les cloches » qui les ont rapportés de Rome. Pendant le Carême, en effet, les cloches ne sonnent pas et ne se remettent à sonner que le jour de Pâque. On dit alors aux enfants que les cloches qui étaient parties à Rome sont revenues.

Documents joints

Répondre à cet article