Comment cultiver ses qualités ?

dimanche 25 août 2013, par theopedie

 Une action consciente d’elle-même

Karaté Kid (extrait)
Une nécessaire discipline...
kompakombo

Le bon sens est ici un précieux point de départ. « C’est en forgeant que l’on devient forgeron » : si nos qualités suivent notre activité, il faut commencer à agir pour mettre en branle les mécanismes psychologiques d’où procèdent nos qualités. C’est en écoutant de la musique que la sensibilité s’éveille. De même, c’est en tournant son action vers l’excellence et la vertu que s’éveillent nos qualités psychologiques. Ainsi la lucidité, le courage et toutes les autres qualités sont déjà présentes dans une action tournée vers l’excellence. Elles peuvent y être à peine perceptibles ou encore fragiles, mais elles sont déjà présentes. La répétition fortifiant les penchants, au moins dans ses débuts, c’est par une disciple de travail et par la répétition d’une série d’actes que ces qualités s’enracineront et feront partie intégrante de notre psychisme.

Les 8 principes du « Hatha Yoga »
L’intensité n’est pas violence mais
détermination intérieure. Ce qui
est vrai du Yoga l’est du progrès psychologique.
videoyoga1

Mais, plus important encore que la répétition, il s’agit d’une question de détermination. L’important, pour que la qualité psychologique soit vraiment acquise, et que l’on devienne une personne courageuse ou lucide, est de contempler intensément cette qualité et de vouloir fortement la mettre en œuvre dans son action. On pensera ici plus particulièrement à ces décisions difficiles qui jalonnent notre vie, et où la vertu est une question de choix personnel. Un seul acte très vigoureux, une décision existentielle, une réaction psychologique profonde, s’il ne suffit pas généralement à établir de façon parfaitement stable un penchant, peut du moins en inaugurer efficacement le développement. Le résultat peut n’être pas à la hauteur des espérances, un élan est donné qui portera du fruit.

 L’importance du repos

Si au point de départ d’une qualité psychologique il y a l’influence d’actes particulièrement intenses et particulièrement conscients, l’effort psychologique ne saurait être continue. Ces actes plus intenses sont eux-mêmes préparés par des activités quotidiennes où nous ne nous donnons pas « à fond » et où nous vivons nos qualités davantage sous le régime de l’habitude que sous le régime de l’excellence. C’est au sein d’une activité paisible que l’effort doit prendre place. Il s’agit ici de suivre le rythme de la vie : nous ne pouvons être en état de perpétuelle tension, sous peine de cassure psychologique.

Shine (bande annonce)
Un talent gâché par une trop grande tension...
dupedbabe

C’est un rythme normal que celui qui comporte des sortes de pauses et où la vie elle-même se ramasse pour ainsi dire avant de se porter en avant dans un élan nouveau : la détente précède et suit l’effort. Ces instants de détentes, qu’il faut tout apprendre à cultiver que les qualités elles-mêmes, s’appellent dans la langue technique des « actus remissi », des actes rémittents, où notre effort connaît comme une rémission et où notre énergie se recueille plus qu’elle ne dépense. Évidement, à trop s’y complaire, la détente devient relâchement et contribue à affaiblir nos penchants et nos qualités, mais normalement, ces actes banals et quotidiens, de même qu’une saine détente, préparent l’acte plus intense qui est l’immédiate condition du progrès psychologique.

En cultivant ainsi ses qualités, un homme se construit lui-même et se possède dans la maîtrise de soi. Le comportement humain devient plus structuré, plus naturel, plus suave. Les qualités deviennent un principe d’incessants progrès. Elles se développent selon un accroissement extensif et, pour ainsi dire, quantitatif : la palette d’actions maîtrisée grandit avec le temps. L’intelligence par exemple se développe quantitativement en une certaine érudition et une certaine culture. Mais plus encore que cette accroissement extensif, nos qualités se développent en intensité : notre comportement montre davantage de lucidité et davantage de sagesse. Celles-ci deviennent plus fines et plus subtiles, en même temps qu’elles sont davantage conscientes.

Documents joints

  • Pergolesi : Stabat Mater (Youtube – 2 ko)

    Au pied de la croix, se tenait Marie...
    Les Pages & les chantres de la Chapelle,
    Olivier Schneebeli

  • Au pied de la croix (Youtube)

    extrait de Jésus de Nazareth de Zeffirelli
    # retrouvez-nous sur theopedie.com #

  • Le procès juif (1/2) (Youtube – 402 octets)

    Extrait du film La Passion de Mel Gibson
    # retrouvez-nous sur theopedie.com #

Répondre à cet article