Comme se déroule une ordination épiscopale ?

lundi 25 mai 2015, par theopedie

En bref : Les rites de l’ordination épiscopale comprend le rite proprement dit (l’imposition des mains avec la formule) ainsi que plusieurs rites annexes.

 Début de la cérémonie

  • Lecture de la bulle papale, confirmant l’ordinant dans sa nouvelle charge ecclésiale.
  • Litanie des saints : l’ordinant est allongé pendant la prière d’intercession.

 Consécration épiscopale

C’est le cœur de la célébration, l’ordination sacramentelle à proprement parler. L’imposition des mains par tous les évêques présents symbolise la transmission de la tradition apostolique et exprime l’invocation de l’Esprit Saint ; la prière d’ordination Accipe Spiritum Sanctum... rappelle que l’ordinant se situe dans la lignée des chefs et des prêtres institués par Dieu de tout temps.

Et maintenant, Seigneur, répands sur celui que tu as choisi la force qui vient de toi, l’Esprit Saint qui fait les chefs, l’Esprit Saint que tu s donné à ton Fils bien-aimé, Jésus-Christ, celui qu’il a donné lui-même aux saints apôtres qui établirent l’Église en chaque lieu comme ton sanctuaire, à ta louange incessante et à la gloire de ton nom.

 Les rites annexes :

  • L’onction d’huile sacrée (le saint chrême) signifiant la plénitude de l’Esprit Saint.
  • La remise de l’Évangile : l’évêque est le responsable de la prédication et de la mission de son diocèse.
  • La remise des signes de la charge épiscopale : l’anneau épiscopal (il signifie l’union de l’évêque à son Église locale, à la manière de l’union du Christ à l’Église universelle), la mitre et la crosse (la crosse est le bâton du berger : de même l’évêque est pasteur et chef de la communauté de fidèles).

Répondre à cet article