Apologétique chrétienne contre prosélytisme musulman

jeudi 2 juillet 2015, par theopedie

En bref : Nous recensons ici les arguments que les prosélytes musulmans spamment à travers ce site, afin d’offrir un espace dédié à leur violence verbale.

Les réponses se font en trois temps :

  • Réponse : on examinera l’argument en lui-même.
  • Consolidation : on proposera d’autres éléments connexes pour voir si la réponse est consistante avec la tradition chrétienne au sens large.
  • Contre-argument : on interrogera ensuite la tradition musulmane pour voir si le contradicteur est lui-même exempt de tout reproche.

Si, ensuite, le prosélyte musulman ne commence pas par répondre au contre-argument, il sera qualifié d’hypocrite (Matthieu 7, 4-5). Nous redisons notre volonté de ne pas faire de la religion un sujet de polémique, ni de caricaturer les autres religions (Matthieu 5, 43-45). Mais on nous permettra de répondre à ceux qui nous insultent gratuitement, en nous traitant de menteurs et d’idolâtres (Psaumes 55, 20).

 Les chrétiens sont-ils des païens ?

Argument  : La notion de Fils de Dieu que l’on retrouve dans le christianisme vient du monde païen des Romains.

Réponse  : Les deux notions n’ont rien à voir : les Chrétiens disent que Jésus est le Fils de Dieu pour dire que quand Jésus parle, c’est Dieu qui parle (sagesse éternelle incarnnée pour les chrétiens, kalimatin min Allah pour les musulmans) ; les Romains disent qu’un héros est le fils d’un dieu quand un dieu a couché avec sa mère.

Consolidation  : Rappelons de plus que Marie n’a pas couché avec Dieu, comme le disent d’ailleurs les musulmans ; pour le Christ lui-même, la notion ne vient pas de l’héritage païen, mais de l’héritage juif (Jean 10, 34).

Contre-argument : Al-Lât était est le féminin d’Allâh. C’était une idole adorée à La Mecque. De même, avant l’islam, Allah était une divinité lunaire. L’islam proviendrait-il du paganisme pré-islamique ?

 La Bible a-t-elle été falsifiée ?

Argument : Les chrétiens sont des menteurs ou des victimes : l’Evangile n’a jamais dit que Jésus était le fils Dieu, mais il a été trafiqué.

Réponse : Quand on accuse quelqu’un, il faut avoir des preuves. Sinon, la présomption d’innocence joue a priori et, si l’accusateur persévère, il sera lui-même être qualifié de menteur. Or, les prosélytes musulmans persévèrent à dire que les manuscrits chrétiens ont été falsifiés, mais sans preuve. Donc, il s’agit d’une affirmation gratuite, provenant vraisemblablement de menteurs.

Consolidation : Les manuscrits chrétiens font partie des manuscrits antiques dont l’histoire est la mieux attestée. Et, aucune falsification significative n’a été à ce jour découverte.

Contre-argument : L’histoire du texte du Coran ne peut être retracée avec certitude, car Othman qui a édité la première version officielle du Coran a aussi fait un autodafé des autres versions, pour empêcher toute réflexion critique. Peut-être le Coran a-t-il été falsifié à ce moment-là ?

5 Messages

  • Apologétique chrétienne contre prosélytisme musulman Le 20 septembre 2015 à 17:25, par Sofia

    Bonjour,
    Je ne tiens pas à répondre à cet article au niveau des arguments ou contre arguments n’ayant pas vraiment le temps pour le moment de chercher des références précises. Un débat ne se fait pas sans preuves et sans références évidemment.
    En réalité, c’est l’introduction de votre article qui m’a frappé : Je m’explique, je trouve, que ce soit voulu ou non, que celle-ci est assez violente bien qu’utilisant des termes polies.
    En effet : « Nous recensons ici les arguments que les prosélytes musulmans spamment à travers ce site, afin d’offrir un espace dédié à leur violence verbale. »
    Vous utiliser ici les mots « spamment » et « violence » qui appartiennent à un champs lexical assez agressif selon moi surtout sur la sphère internet pour le premier.
    Or, cela est en contradiction avec ce passage là : « Nous redisons notre volonté de ne pas faire de la religion un sujet de polémique, ni de caricaturer les autres religions (Matthieu 5, 43-45) ».
    Je pense en effet que vous mettez volontairement ou pas tous les musulmans dans un même sac. Aussi on a l’impression en vous lisant que tous les musulmans viennent ici pour vous insulter ou vous traiter d’une quelconque chose. Ne pensez vous pas que beaucoup viennent là pour avoir un échange, un débat, donner leurs point de vue ?

    Je suis tombé sur cette article en voyant le commentaire très polie d’une personne sur l’article concernant les différences entre orthodoxe et catholique. En la redirigeant vers cette article, vous avez rejeté son opinion puisque vous dîtes ici que c’est un lieu consacrer à la « violence verbale » des musulmans.
    Tout cela ne donne pas une image très ouverte de vous, et donne l’impression que vous caricaturer la religion islamique.
    Je doute sincèrement que ce soit une erreur de formulation cependant je peux me tromper. L’erreur n’est-elle pas humaine ?
    Voilà pour ce commentaire qui je l’espère ne dégage pas trop de « violence verbale ».
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • Je suppose que tout est une affaire de sensibilité. A partir de quand parler de spam et de violence ? Si, pendant un an, le site reçoit moins de deux insultes par mois de la part de vos coreligionnaires, (de type : les chrétiens sont des polythéistes falsificateurs, etc), theopedie s’engage à retirer les termes de spam et de violence. Pour l’instant, on y est pas. Et quitte à citer la Bible, cela ne vous aura pas non plus échapper, que l’amour des ennemis pour Jésus ne l’empêche pas de dénoncer leur violence. L’amour des ennemis est bâtie commence par la justice et la vérité et s’achève par la miséricorde (et non pas l’inverse).

      Répondre à ce message

      • Apologétique chrétienne contre prosélytisme musulman Le 21 septembre 2015 à 18:09, par Sofia

        Je comprend que certains commentaire puisse vous heurter mais je pense simplement qu’un peu plus de subtilité et de tact dans votre billet serait les bienvenu. Ces termes visant ces gens là risquent d’éveiller la violence d’autres personnes qui n’en aurait pas eu l’intention au départ. La violence est humaine bien entendu et ne saurait être limité à une communauté.
        De plus si ces gens là vous donne leur opinions bien que contraire à la votre, ne pensez vous pas qu’il vaut mieux leurs répondre diplomatiquement avec des arguments et engager par là un débat sain ?
        Je parle d’expérience, étant moi même musulmane et très fervente de débat y compris religieux, je suis toujours parvenue à débattre avec des chrétiens très pratiquant en restant chacun dans le respect de l’autre.

        Bien entendu ce n’est que mon humble opinion et je n’ai pas visité tout le site.
        Bien cordialement.

        Répondre à ce message

        • Apologétique chrétienne contre prosélytisme musulman Le 21 septembre 2015 à 19:32, par theopedie

          Je vous ai donné les conditions pour que nous enlevions les termes qui vous choquent. En quoi manquent-elles de tact ou de subtilité ? Par ailleurs, je vous fait remarquer que le site parle uniquement des prosélytes musulmans, c’est-à-dire de ceux qui insultent régulièrement les auteurs de ce site au nom de leur foi, pas des musulmans en général. Je vous serais gré de ne pas faire d’amalgame.

          Répondre à ce message

  • Apologétique chrétienne contre prosélytisme musulman Le 21 septembre 2015 à 20:15, par Sofia

    Vous ne m’avez pas comprise. Vos conditions ont parfaitement été claires et ce n’est pas elles qui manquent de tact, mais votre billet. Pour résumer, je pense simplement que votre technique n’est pas très subtile et selon moi loin d’être la meilleure. En bref, à mon humble avis ce n’est pas ainsi que vous parviendrez à une discussion saine avec des personnes aptes à débattre.
    Tout dépend cependant de ce que vous qualifiez d’insultes. Il faut savoir reconnaître et différencier une insulte d’une opinion qu’on peut, chrétien comme musulman, ne pas partager.
    Je me suis fait mal comprendre, mais là encore ce n’est que mon point de vue, vous pouvez parfaitement ne pas y adhérer.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article