Adam est-il le premier homme ?

dimanche 15 décembre 2013, par Paul Adrien d’Hardemare

L’homme étant un animal rationnel, il y a deux manières d’étudier le début de l’humanité :

JPEG - 7.5 ko
Le squelette de Lucie
La première femme ?

  • Soit en étudiant l’apparition du corps humain. On dira alors que l’humanité a commencé lorsque les premiers corps humains sont apparus (les gènes, l’anatomie, la station verticale).
  • Soit en étudiant l’apparition de l’esprit humain. On dira alors que l’humanité a commencé lorsque eurent lieu les premières découvertes caractérisant l’esprit humain (le feu, les sépultures, les outils, etc).

Or, nous avons vu comment c’était probablement grâce à la deuxième manière que nous pourrions le mieux cerner l’apparition de l’humanité. Nous avons de même dit que, parmi les grandes découvertes, celle qui permettait de cerner à coup sûr l’apparition de l’humanité était la découverte du bien et du mal, car cette découverte était synonyme de « conscience morale », et qu’il n’y a point d’humanité sans conscience morale.

JPEG - 32.2 ko
Le monument des grandes découvertes
(Lisbonne)
Qui mettriez-vous en tout premier ?

Or, l’histoire d’Adam n’est que un poème pour raconter cette découverte. Le deuxième chapitre de la Genèse parle en effet la vie d’un animal surnommé « Adam », un curieux animal vivant auprès d’un arbre tout aussi curieux appelé « la science du bien et du mal »...

Évidemment, un tel arbre n’a jamais existé : cet arbre constitue une métaphore poétique pour décrire la connaissance intuitive du bien et du mal, la conscience, que cet animal génial avait découverte. Selon la Bible, cette découverte et le génie d’« Adam » ont été directement inspirés par Dieu (Genèse 2,7).

IHVH- Élohim forma ha-adam, poussière de ha-adama. Il insuffla en ses narines un souffle de vie : et ce fut ha-adam, âme vivante.

Le « souffle de vie » est ici à prendre dans un sens très fort : il signifie l’âme et l’esprit humain. Autrement dit, selon la Bible, « Adam » est un animal qui a été « inspiré » par Dieu pour faire une découverte géniale, celle du bien et du mal. Cette inspiration a donné à « Adam » un esprit proprement humain, une conscience.

PNG - 48.7 ko
L’arbre du bien et du mal
(par Missjdiva)

Concluons : « Adam » n’est qu’un surnom. C’est le surnom donné par la Bible à l’animal ayant découvert le bien et le mal, le premier animal doté d’une conscience morale, donc le premier animal dôté d’un esprit à proprement parler humain. Adam est donc, par définition pourrait-on dire, le premier homme.

Répondre à cet article