Abel est-il une figure de Jésus ?

lundi 17 février 2014, par Paul Adrien d’Hardemare

Parce que Jésus est « le » juste par excellence injustement condamné, Abel est une préfiguration de Jésus. Abel est présenté par la Bible comme le premier juste injustement condamné : il offrit un sacrifice qui plût à Dieu mais qui suscita la jalousie meurtrière de son frère (Gn 4,8). Jésus lui-même se rattache explicitement à Abel (Matthieu 23,35) : il accepta une condamnation injuste et offrit sa vie en sacrifice pour plaire à Dieu. D’un autre point de vue, Jésus apparaît comme l’inverse d’Abel :

JPEG - 37.3 ko
D’Abel à Jésus
Tapisserie médiévale

  • Le sacrifice de Jésus est librement consenti et est plus parfait que celui d’Abel.
  • Depuis le meurtre d’Abel, le sang des justes réclamait à Dieu une vengeance ; mais le sacrifice de Jésus apporte au contraire le pardon (He 12,24)

Répondre à cet article