6 Abraham (1/2) ou « La promesse de Dieu »

mercredi 6 juin 2012, par theopedie


Voici l’histoire, selon la Bible, du premier homme qui eut foi dans les promesses de Dieu (Gn 11,27-12,5 et Gn 17). Cet homme, la Bible lui donne le nom d’Abraham. Elle raconte comment, malgré quelques incompréhensions de départ, sa confiance fut telle que Dieu lui donna sa bénédiction et scella une alliance avec lui.

 1. Le texte

JPEG - 50.2 ko
Une caravane de chameaux

Voici la liste des descendants de Téra [lui-même descendant de Noé], le père d’Abram, Nahor et Haran. Haran eut un fils, Loth, et mourut du vivant de son père Téra, au pays où il était né, Our en Chaldée. Abram épousa Saraï et Nahor épousa Milka, fille de Haran. Haran était aussi le père d’Iska. Saraï n’avait pas d’enfant, elle était stérile. Téra emmena son fils Abram et son petit-fils Loth, fils de Haran. Il emmena aussi sa belle-fille Saraï, femme d’Abram. Il quitta avec eux Our en Chaldée pour aller au pays de Canaan. Ils voyagèrent jusqu’à Haran et s’y installèrent. Après avoir vécu 205 ans, Téra mourut à Haran.

Le Seigneur dit à Abram : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père et va dans le pays que je te montrerai. Je ferai naître de toi une grande nation ; je te bénirai et je rendrai ton nom célèbre. Tu seras une bénédiction pour les autres. Je bénirai ceux qui te béniront, mais je maudirai ceux qui te maudiront. A travers toi, je bénirai toutes les nations de la terre. » Abram, qui était âgé de soixante-quinze ans, quitta Haran comme le lui ordonnait le Seigneur. Loth partit avec lui. Abram prit donc avec lui sa femme Saraï et son neveu Loth ; ils emportaient toutes leurs richesses et emmenaient les esclaves achetés à Haran. Ils se dirigèrent vers le pays de Canaan. Lorsqu’ils arrivèrent au pays de Canaan,

JPEG - 126.6 ko
Le périple d’Abraham

Le Seigneur apparut à Abram et lui dit : « N’aie pas peur, Abram ! Je suis ton protecteur et je te donnerai une grande récompense. » Abram répondit : « Seigneur mon Dieu, à quoi bon me donner quelque chose ? Je suis sans enfant, tu ne m’as pas accordé de descendant. Mon héritier, celui qui recevra mes biens, c’est Éliézer de Damas, un de mes domestiques. » — « Non, dit le Seigneur, ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais un fils né de toi. » Puis il fit sortir Abram de sa tente et lui dit : « Regarde le ciel et compte les étoiles si tu le peux. » Et il ajouta : « Comme elles, tes descendants seront innombrables. » Abram eut confiance dans le Seigneur. C’est pourquoi le Seigneur le considéra comme juste.

Il lui dit : « Je suis le Seigneur qui t’ai fait sortir d’Our en Chaldée pour te donner en propriété ce pays où tu es. » — « Seigneur Dieu, demanda Abram, comment pourrai-je être sûr que je le posséderai ? » Le Seigneur lui dit : « Amène-moi une génisse, une chèvre et un bélier de trois ans chacun, une tourterelle et un pigeon. » Abram amena ces animaux. Il les partagea par le milieu, à l’exception des oiseaux, et plaça chaque moitié vis-à-vis de l’autre. Des vautours s’abattirent sur les cadavres, mais Abram les chassa.

Abraham (Partie 1)
Film
kingsid2007, 0XKPapFdc6s

Au coucher du soleil, Abram tomba dans un profond sommeil ; une grande et sombre terreur s’empara de lui. Le Seigneur lui dit : « Sache bien que tes descendants séjourneront dans un pays étranger ; ils y seront esclaves et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais après que j’aurai puni le peuple dont ils seront les esclaves, ils pourront partir en emportant de grands biens. Quant à toi, tu mourras en paix et tu seras enterré après une heureuse vieillesse. Tes descendants ne reviendront ici qu’à la quatrième génération, car les Amorites n’ont pas encore dépassé la mesure dans leurs crimes pour que je les chasse. » Quand le soleil fut couché et l’obscurité complète, soudain un brasier d’où s’échappaient flammes et fumée passa entre les moitiés d’animaux. Ce jour-là, le Seigneur conclut une alliance avec Abram. Il lui dit : « A tes descendants je donne ce pays, depuis le torrent d’Égypte jusqu’à l’Euphrate, le grand fleuve : c’est le territoire des Quénites, des Quenizites, des Quadmonites, des Hittites, des Perizites, des Refaïtes, des Amorites, des Cananéens, des Guirgachites et des Jébusites. »

JPEG - 128.1 ko
Abram tient conseil avec Saraï

Saraï, la femme d’Abram, ne lui avait pas donné d’enfant. Mais elle avait une esclave égyptienne nommée Agar. Saraï dit à son mari : « Tu vois : le Seigneur m’a empêchée d’avoir des enfants. Je pourrai peut-être pour avoir un fils, même si c’est grâce à mon esclave. Passe la nuit avec elle. » Abram accepta la proposition de Saraï. Saraï prit alors son esclave Agar et la donna comme femme à Abram son mari. Il y avait dix ans qu’Abram habitait le pays de Canaan. Abram passa la nuit avec Agar, qui devint enceinte. Quand elle sut qu’elle attendait un enfant, elle regarda sa maîtresse avec mépris. Saraï dit alors à Abram : « A toi de supporter les conséquences de l’injure qui m’est faite ! C’est bien moi qui ai mis mon esclave dans tes bras, mais depuis qu’elle s’est vue enceinte, elle s’est mise à me mépriser. Que le Seigneur soit juge entre toi et moi ! » Abram lui répondit : « C’est ton esclave, elle est en ton pouvoir. Fais-lui ce qui te plaît. »

Alors Saraï maltraita tellement Agar que celle-ci s’enfuit dans le désert. L’ange du Seigneur la vit près de la source qui est sur la route de Chour et lui demanda : « Agar, esclave de Saraï, d’où viens-tu et où vas-tu ? » Elle répondit : « Je me suis enfuie de chez ma maîtresse. » — « Retourne auprès de ta maîtresse, reprit l’ange, et sois-lui soumise. Le Seigneur te donnera des descendants en si grand nombre qu’on ne pourra pas les compter. Tu vas avoir un fils. Tu l’appelleras Ismaël, car le Seigneur a entendu ton cri de détresse. Ton fils sera comme un âne sauvage. Il combattra contre tous et tous combattront contre lui. Il vivra seul, à l’écart de tous ses semblables. » Agar se demandait : « Ai-je réellement vu Celui qui me voit ? » et elle donna ce nom au Seigneur qui lui avait parlé : “Tu es El-Roï, le Dieu qui me voit.” C’est pourquoi le puits qui se trouve entre Cadès et Béred est appelé puits de Lahaï-Roï, ou puits du Vivant qui me voit. Agar mit au monde un fils que son père Abram nomma Ismaël. Abram avait quatre-vingt-six ans lorsque Agar lui donna ce fils.

JPEG - 12.2 ko
La descendance d’Abraham

Quand Abram eut quatre-vingt-dix-neuf ans, le Seigneur lui apparut et lui déclara : « Je suis le Dieu tout-puissant. Vis toujours en ma présence et sois irréprochable. Je vais établir mon alliance entre toi et moi et te donner un très grand nombre de descendants. » Abram se jeta le visage contre terre et Dieu reprit : « Voici à quoi je m’engage envers toi : tu deviendras l’ancêtre d’une foule de nations. On ne t’appellera plus Abram, mais Abraham, car je ferai de toi l’ancêtre d’une foule de nations. Je t’accorderai un si grand nombre de descendants qu’ils constitueront des nations ; il y aura même des rois dans ta postérité. Je maintiendrai mon alliance avec toi, puis, après toi, avec tes descendants, de génération en génération, pour toujours : ainsi je serai ton Dieu et celui de tes descendants après toi. A toi et à tes descendants, je donnerai le pays où tu séjournes en étranger, tout le pays de Canaan. Il sera leur propriété pour toujours et je serai leur Dieu. »

Dieu dit encore à Abraham : « Toi et tes descendants, de génération en génération, vous devrez respecter mon alliance. Voici l’obligation que je vous impose et à laquelle vous vous soumettrez, toi et tes descendants : Quiconque est parmi vous de sexe masculin devra être circoncis. Votre circoncision sera le signe de l’alliance établie entre vous et moi. De génération en génération, tous vos garçons seront circoncis quand ils auront huit jours. De même pour les esclaves nés chez toi ou pour les esclaves étrangers que tu as achetés et qui ne sont donc pas membres de ton clan. Ainsi l’esclave né chez toi et celui que tu auras acheté seront circoncis, afin que mon alliance soit inscrite dans votre chair comme une alliance perpétuelle. Quant à l’homme non circoncis, il sera exclu du peuple pour n’avoir pas respecté les obligations de mon alliance. »

Un ancien nomade à Bounou
Reportage sur la vie de nomade
JalaDanse

Ensuite Dieu dit à Abraham : « Ne donne plus à ta femme le nom de Saraï, car désormais son nom est Sara. Je vais la bénir et te donner par elle un fils. Je la bénirai et elle deviendra l’ancêtre de nations entières ; il y aura des rois de divers peuples dans sa descendance. » Abraham se jeta le visage contre terre et il rit, car il se disait : « Comment pourrais-je avoir un enfant, moi qui ai cent ans, et comment Sara qui en a quatre-vingt-dix pourrait-elle devenir mère ? » Il dit alors à Dieu : « Pourvu qu’Ismaël vive et que tu t’intéresses à lui, je n’en demande pas plus. » Dieu dit : « Non ! Ta femme Sara te donnera un fils que tu appelleras Isaac. Je maintiendrai mon alliance avec lui et avec ses descendants après lui. Ce sera une alliance pour toujours. De plus, j’ai entendu ta demande en faveur d’Ismaël : je le bénirai, je le rendrai fécond, je lui donnerai un très grand nombre de descendants. Il sera le père de douze chefs et l’ancêtre d’un grand peuple. Mais mon alliance, je la maintiendrai avec Isaac, le fils que Sara va te donner à cette époque l’an prochain. »

Quand Dieu eut fini de parler avec Abraham, il le quitta. Abraham prit alors son fils Ismaël ainsi que tous ses esclaves, ceux nés chez lui et ceux qu’il avait achetés, c’est-à-dire tous les hommes de sa maison. Il les circoncit le jour même, comme Dieu le lui avait ordonné. Abraham avait quatre-vingt-dix-neuf ans et son fils Ismaël treize quand ils furent circoncis. Ils furent circoncis le même jour, avec tous les hommes de la maison d’Abraham, esclaves nés chez lui ou achetés à des étrangers.

 2. Questions sur le texte

DM n°6 pour les sixièmes

Sur une grande feuille recto, vous écrirez le numéro du DM, votre nom et votre classe, puis vous répondrez aux questions suivantes en justifiant votre réponse :

  1. Abraham et Sarah portent d’autres noms dans le texte. Lesquels ? Quand changent-ils de nom ?
  2. Résumez la promesse de Dieu à Abraham.
  3. Abraham croit-il en cette promesse ? Pourquoi ?
  4. Qui est Éliézer ? Pourquoi parle-t-on de lui ?
  5. Que dit Dieu au sujet d’Éliézer ?
  6. Qui est Agar ? Pourquoi Sarah donne-t-elle Agar à Abraham ?
  7. Que se passe-t-il ensuite entre Sarah et Agar ?
  8. A qui Dieu donne-t-il raison ?
  9. Qui est Isaac ?
  10. Quel signe de l’alliance Dieu donne-t-il à Abraham ?

Répondre à cet article